Rencontre surprise entre les deux présidents coréens pour relancer la machine

Alors que Trump torpillait sa rencontre avec le président Kim Jong un, les deux Corées, elles, sont bien décidées à s'entendre et ne veulent pas lâcher l'affaire. Moon Jae-in a rencontré son homologue nord-coréen ce samedi dans la zone démilitarisée qui sépare les deux pays pour relancer les négociations. Deux heures de rencontre pour afficher leur volonté d'entériner l'accord de Panmunjon. En coulisses, le sommet américano-nord-coréen redevient possible.

Coup de tonnerre jeudi dernier. Donald Trump décide d'annuler sa rencontre avec le président nord-coréen, Kim Jong un.

La presse internationale lui tombe dessus: sa seule réussite de sa politique extérieure est en train de prendre l'eau. Le ton monte à nouveau entre les deux hommes. Sans doute un moyen pour le président américain de remettre un coup de pression.

Dans la foulée, la Corée du Nord indiquait être toujours prête à dialoguer avec Washington, malgré l'annulation du sommet. Preuve de plus qu'il s'agissait sans doute d'un coup de bluff, Trump affiche un nouvel optimisme dès le lendemain, en évoquant le possible maintien du sommet du 12 juin à Singapour.

Détente

La détente semble s'amorcer. Ce samedi, les deux présidents coréens se sont rencontrés pour la 2e fois en quelques semaines. Les sourires étaient larges, les accolades tout autant. "Ils ont eu un échange de vues et ont discuté des moyens de mettre en œuvre la déclaration de Panmunjon et d'assurer le succès du sommet américano-nord-coréen", a assuré la présidence sud-coréenne.

Trump semble avoir sauvé son coup de poker initial. Les deux Corées, elles, pourraient se réconcilier après des décennies de défiance.

© EPA

© epa

© EPA

Déjà lu?