"Il n'y a absolument aucune triche!": Nathalie prend la défense de Pascal sur la dernière épreuve de confort de Koh-Lanta

Nathalie a quitté Koh-Lanta aux portes de l'orientation vendredi soir après le Conseil. Alors qu'elle a connu des débuts difficiles dans ce Combat des héros, elle a réussi au fil des jours à prouver qu'elle avait véritablement sa place dans ce Koh-Lanta et qu'elle n'était pas seulement venue pour faire la petite fée du logis sur le camp. Mais c'est à la cinquième place que Nath a dû dire au revoir aux Fidji. 

Dans Koh-Lanta, certaines places sont plus difficiles à assumer que d'autres. En plus de se faire éliminer à la réunification, où les candidats ne sont jamais maîtres de leur destin, l'élimination aux portes du carré final est aussi une place ingrate pour les aventuriers. C'est exactement ce qu'a subi Nathalie vendredi dernier, au terme d'un conseil où elle était à égalité avec Jérémy, mais son collier d'immunité a vite mis fin à ses espoirs de peut-être faire partie de l'épreuve d'orientation.

Soulagée de quitter le jeu

Mais si Nathalie est partie aux portes du carré final, elle n'en n'est pas sortie déçue pour autant: "Le jour où je suis sortie, c’était un soulagement, la pression qui redescendait, j’étais heureuse de mon parcours", nous confie-t-elle. "Je savais qu'ils ne cherchaient pas à tout prix à m'éliminer et que ce n'était pas un coup monté", se rassure-t-elle encore. Et puis surtout, elle avoue qu'elle était encore dans l'euphorie d'avoir revu son mari. "De toute façon j’étais sur la sellette depuis les premiers jours", finit-elle par dire.

Le faux-collier qui l'a sauvé

C'est vrai qu'au début de l'aventure, la jeune femme semblait être bien en-dessous de ses coéquipiers, tant sportivement que physiquement, et on n'aurait pas parié cher sur Nathalie. Y compris sa maman, qui ne la voyait pas tenir plus de trois jours dans l'aventure, comme l'expliquait Nathalie lors de son dernier conseil. Mais au fil des jours, Nathalie a finalement réussi à s'imposer et à remporter quelques victoires.

Une progression qu'elle explique en partie grâce au faux collier d'immunité construit par Javier. "Mine de rien, ce collier m'a quand même fait avancer jusque-là", dit-elle en rigolant. "Je n'aurai jamais voté Cassandre si je ne m'étais pas sentie trahie par rapport à ce faux collier", avoue-t-elle. "Il y a aussi Javier qui sauve ma tête deux fois de suite parce qu'il s'en veut quelque part de m'avoir fait ça", ajoute-t-elle. Elle a pu en reparler avec Javier et mettre les choses à plat avec lui. Et aujourd'hui, elle estime même que cette histoire de faux collier l'a sauvée: "Quelque part, ce collier qui m'a fait beaucoup de mal dans le jeu, je me dis que c'est peut-être lui qui m'a fait avancer".

Si elle peut dire "merci" au faux collier et à Javier, force est de constater que Nathalie a également su se dévoiler à la fin sur plusieurs épreuves individuelles. Des victoires plus surprenantes les unes que les autres. Cependant, tout cela n'avait rien d'une stratégie comme elle le précise: "Non, je ne faisais pas semblant d'être mauvaise à l'apnée. Je n'ai pas non plus fait semblant dans mes capacités, mais les autres avaient un niveau de fou."

Pascal, un ami-ennemi

Loin d'avoir sa langue dans sa poche, Nathalie est la seule candidate à avoir osé affronter Pascal à plusieurs reprises dans le jeu. "J'étais la seule à lui rentrer dedans", explique-t-elle. Selon elle, les autres ont simplement agi comme des "moutons" comme elle l'explique: "Aujourd'hui, ils ruminent leur élimination, mais j'ai envie de leur dire: c'est bien fait pour vous, il fallait ouvrir les yeux au lieu d'agir comme des moutons et de suivre ce que Pascal disait". Elle pense notamment à Alban qui, selon elle, aurait pu faire la différence: "C'est le seul qui aurait pu se rallier à notre cause, mais au final il s’est fait éliminer. Il a voulu suivre et faire le mouton et voilà où il en est".

Alors que sur le camp Nathalie et Pascal étaient loin d'être de grands amis, aujourd'hui, ils se voient régulièrement: "J'étais justement chez Pascal ce week-end avec Javier et Jérémy", s'exclame-t-elle. Pourtant, dans une interview accordée à Purepeople, elle dévoilait un ultime clash avec Pascal, dans lequel il avait eu des paroles violentes vis-à-vis d'elle. Néanmoins, Nathalie est passée à autre chose et avoue même "préférer ce genre de personne qui dit tout en face en toute honnêteté". "J'aime l'honnêteté, même quand ça fait mal", explique-t-elle.

Pas de triche!

D'ailleurs, quand on lui demande si Pascal a effectivement triché lors de la dernière épreuve de confort, elle tient à remettre les choses au clair: "Il n'y a absolument aucune triche!". "Ils ont clairement mérité ce confort", ajoute-t-elle avant d'expliquer que sous les bandeaux que les aventuriers portent, ils ont des lunettes de piscines qui sont peintes en noires: "Elles sont tellement hermétiques que quand on les enlève, on a la marque des lunettes".

Et si Pascal lève la tête, c'est pour la simple et bonne raison que "quand on est aveuglé, et qu'on doit courir, on lève la tête et on monte les genoux", explique-t-elle. Une mise au point qui fera sans doute taire les mauvaises langues... et qui renforcera aussi sans doute son amitié avec Pascal!

Déjà lu?