Fini, le mariage princier! Aujourd'hui, les sacs de cadeaux se revendent à des milliers d'euros sur eBay

Trois jours après le Jour J où Meghan Markle a dit oui au prince Harry devant les caméras du monde entier, les sacs-cadeaux remis aux invités du mariage du Duc et de la Duchesse de Sussex sont revendus en ligne. Parfois, pour plusieurs milliers d'euros.

Cette fois, la magie est bien retombée. Les photos officielles du Duc et de la Duchesse du Sussex ont été prises, le prince Harry et Meghan Markle vont pouvoir partir en lune de miel et les invités du mariage princier peuvent revendre les sacs de cadeaux qu'ils ont reçu le 19 mai lors de la réception au château de Windsor.

Et c'est un plan bien juteux, sachant que ces sacs princiers s'arrachent à des milliers de livres sterling. Ces cadeaux sont simplement des sacs en toile portant les initiales des mariés dans lesquels on trouve une bouteille d'eau, une pièce de chocolat, un magnet à poser sur son frigo, un badge et un bon de réduction de 20% pour la boutique de cadeaux du château de Windsor. Rien de vraiment affriolant. Mais certains de ces Goodies Bag ont été revendus à plus de 50.000 livres, soit plus de 56.000 euros, sur eBay.

"Occasion unique"

Sur l'une des offres, on peut lire: "Ne manquez pas cette occasion unique d'avoir une part de l'histoire royale". Un autre promet que tous les bénéfices de cette vente seront reversés aux "besoins complexes des sans-abri et des personnes vulnérables à Swindon et dans les environs".

Ces sacs ont été remis aux 2.640 personnes invitées dans le château de Windsor pour le mariage du 19 mai, mais pas aux 600 invités de luxe qui ont eu le droit d'assister au mariage dans la chapelle. Victoria et David Beckham, Oprah Winfrey, Amal Clooney et son mari George n'ont donc pas eu droit à ces sacs princiers.

Parmi les 2.640 invités, 200 venaient d'organismes de bienfaisance liés à Harry et Meghan, 100 étaient des écoliers du coin, 610 étaient des résidents de la bourgade de Windsor et 530 appartenaient à la famille royale et au domaine de la Couronne, explique la BBC. Kensington Palace a refusé de commenter l'histoire.

© ebay

Déjà lu?