Un "migrant interstellaire" a été repéré dans notre système solaire

2015 BZ509, un mystérieux astéroïde qui se promenait à contre sens dans l'orbite de Jupiter, est devenu soudain moins mystérieux lorsque les astronomes ont réalisé qu'il s'agissait... d'un immigrant, venu d'un autre système solaire.

Le premier grand voyageur de l'espace est enfin connu: 2015 BZ509. C'est un astéroïde qui a élu domicile sur l'orbite de Jupiter mais provient d'un autre système solaire.

À l'inverse d'Oumuamua, l'astéroïde venu se frotter à l'orbite terrestre il y a quelques mois pour repartir comme un simple touriste, 2015 BZ509 est un expat' qui s'est posé dans notre système depuis un petit bout de temps, révèle une étude publiée dans le Monthly Notices of the Royal Astronomical Society: Letters (MNRASL), une prestigieuse publication d'astronomie de l'université d'Oxford.

Direction opposée

Toutes les planètes de notre système solaire, et la grande majorité des autres objets, tournent autour du Soleil dans le même sens. Mais 2015 BZ509 non. Le "migrant interstellaire" se déplace dans la direction opposée et suit ce que l'on appelle une orbite "rétrograde" (voir vidéo ci-contre).

"Comment l'astéroïde en est venu à se déplacer de cette manière tout en intégrant l'orbite de Jupiter a jusqu'à présent été un mystère", explique le Dr Fathi Namouni, auteur principal de l'étude. "Si 2015 BZ509 était un natif de notre système, il aurait dû suivre la même direction d'origine que toutes les autres planètes et astéroïdes, hérités du nuage de gaz et de la poussière qui les a formés."

Simulation: autre système

2015 BZ509 aurait pu simplement être une forte tête qui aime prendre l'autoroute du soleil à contre sens. Mais ici encore, c'est non. Les simulations réalisées par les scientifiques montrent que le migrant avait intégré le système solaire il y a 4,5 milliards d'années déjà, soit juste après la formation des planètes. "Il ne pouvait donc pas être là à l'origine et a dû été capturé à partir d'un autre système", écrivent les auteurs de l'étude.

Cette découverte est une avancée majeure pour les scientifiques. Elle devrait les aider à mieux comprendre comment se sont formées les planètes, comment a évolué notre système solaire, et pourrait même nous apporter des réponses sur l'origine de la vie elle-même.

Déjà lu?