Le pied! Un voyage en navette souterraine futuriste d'Elon Musk coûtera moins d'1 euro

Le projet d'Elon Musk de créer un vaste réseau de navettes ultra rapides sous Los Angeles commence doucement, mais sûrement, à se concrétiser. Le patron de Tesla, SpaceX et de la Boring Company, a dévoilé plus de détails sur ces nouveaux moyens de transport. Et ce qui est certain, c'est qu'ils seront autant futuristes que démocratiques.

Elon Musk a plus d'un tour dans son sac. À travers ses nombreuses sociétés - dont les principales Tesla, SpaceX et The Boring Company - l'ingénieur bosse sur des tonnes de projets tout aussi futuristes que dingues. Construire des voitures autonomes qui nous permettront bientôt de faire la sieste au volant, une première fusée recyclable (Falcon Heavy) pour conquérir la Lune, Mars et faire de l'humanité une espèce "multi-planétaire", connecter le cerveau des humains aux machines pour télécharger nos pensées... Mais surtout trouver une solution miracle pour en finir une bonne fois pour toute avec les embouteillages.

À cette fin, le chef d'entreprise est venu présenter l'avancée de ses projets anti-bouchons ce jeudi lors d'une séance d'information organisée au Leo Baeck Temple, une synagogue de Los Angeles. Il y a dévoilé, en live vidéo retransmis sur YouTube, comment sa Société Barbante compte utiliser les tunnels qu'elle creusera sous la ville californienne. Chaque voie sera ainsi parsemée de mini-stations, de la taille d'une place de parking, qui emmèneront les navetteurs de la rue, donc en surface, au réseau souterrain de voies à grande vitesse.

8 minutes

Ces navettes pourront accueillir environ 16 personnes à la fois et auront l'air de moyens de transport hybrides, à mi-chemin entre la voiture et le métro. Elles fonctionneront à l'électricité et circuleront à la vitesse maximale de 200 km/h. Mais le mieux dans tout cela, c'est que le voyage sera extrêmement démocratique. Pour seulement 1 dollar (soit 0,85 euro), Elon Musk promet aux voyageurs de rejoindre l'aéroport international de Los Angeles à partir du bas de la ville, en passant par le stade de baseball Dodger Stadium. Et tout cela en à peine 8 minutes.

Peu après la séance d'informations, il a confirmé sur son compte Twitter qu'il envisage de nouer un partenariat avec la société de métro de Los Angeles. De manière à développer son réseau souterrain en parallèle du réseau de métro qui existe déjà et que les deux n'interfèrent pas. La semaine dernière, Musk s'était déjà réjoui de l'avancée des travaux, en postant une vidéo sur son compte Instagram du tout premier tunnel sous LA quasiment terminé. "J'attends les approbations réglementaires finales. Nous offrirons des trajets gratuits au public d'ici quelques mois", avait-il indiqué fièrement en légende.

Mais son ambition est plus grande. À terme, ce vaste réseau souterrain devra servir à accueillir l'Hyperloop One. Cette espèce de TGV du futur se déplacera sous terre, à la vitesse folle de 1.100 km/h. Soit environ 200 km/h de plus que la vitesse de croisière d'un avion de ligne. De cette manière, Musk promet de relier San Francisco à Los Angeles en seulement 30 minutes, alors que le trajet dure actuellement 6 heures en voiture.

Voici la vidéo du premier tunnel sous Los Angeles, presque terminé

Et une présentation de l'Hyperloop One... ça fait rêver!

 

Déjà lu?