Rebondissement dans l'affaire Koh-Lanta: le candidat soupçonné d'agression sexuelle aurait un casier judiciaire

Alors que la saison 19 de Koh-Lanta a été brutalement annulée, le flou persiste autour des faits qui ont conduit la production à prendre cette décision sans appel. Benjamin Castaldi a donc mené sa petite enquête et révélé, hier soir sur le plateau de TPMP, des choses particulièrement interpellantes sur le passé judiciaire du candidat soupçonné d'agression sexuelle.

Benjamin Castaldi tient peut-être un gros morceau, qui pourrait permettre de comprendre ce qu'il s'est réellement passé entre Candide Renard et Eddy Guyot, les deux candidats au coeur du scandale qui éclabousse l'émission Koh-Lanta depuis une semaine.

Après avoir mené sa petite enquête, l'ex-présentateur de TF1 a ainsi fait quelques révélations ce jeudi soir sur le plateau de l'émission Touche Pas À Mon Poste. Il a balancé une véritable bombe: selon lui, Eddy Guyot a déjà eu affaire à la justice par le passé. "Les documents sont là: le Eddy, il a un casier judiciaire qui est absolument lourdissime", assure-t-il.

"Son passé judiciaire fait peur"

Et de poursuivre sur le même ton alarmiste. "C'est ancien, le passé est très lourd. Ce sont des faits qui remontent à l'année 2000, mais je peux vous dire et vous affirmer que son passé judiciaire fait peur." Il s'est toutefois bien tenu d'en dire plus. "Je ne vais pas vous dire ce qu'il a fait, ce n'est pas mon rôle. Mais ce qui est sûr, c'est que quand ça va se savoir, son passé ne plaidera pas pour lui dans son procès, même s'il est présumé innocent."

Mais sur la même émission, Jimmy, un autre candidat de la saison annulée de Koh-Lanta, a, lui, livré un témoignage très à charge de la candidate qui se plaint d'avoir été agressée sexuellement par Eddy. "Candide était affective déjà avec énormément de monde sur ces 24 heures, mais pas Eddy. Eddy gardait une réserve comme nous tous. On a été plusieurs à être un peu choqués qu'en 24 heures, il y avait déjà des gens qui se collaient à d'autres", raconte-t-il.

"Dans la nuit, elle est venue contre moi"

"J'ai eu un tout petit épisode avec Candide la nuit que l'on a tous passée ensemble. Elle a passé le début de nuit avec une personne de manière assez serrée (...) et dans la nuit, elle est venue contre moi", affirme-t-il tout en précisant qu'il faisait "vraiment froid" et "humide". Alors était-ce simplement pour se réchauffer ou Candide n'a-t-elle cessé d'avoir eu des comportements provocateurs tout au long de ces quelques jours de tournage?

Son témoignage rappelle en tout cas celui d'Eddy. L'homme de 34 ans nie toujours catégoriquement les faits et assure être "innocent". "Tous les soirs, j'ai dormi entre un homme et la paroi de la cabane. Candide, elle, était plus loin. Quand les caméramans sont revenus dans la nuit pour nous filmer, je me suis réveillé et Candide était à moitié sur moi. Ça a été filmé et ça me disculpe complètement", s'était-il ainsi défendu dans une interview au magazine Télé Star publiée ce jeudi. Comme sa version des faits corrobore celle d'autres candidats qui étaient dans la même hutte ce soir-là, Eddy a d'ailleurs été relâché par la police lundi soir.

Qui dit vrai, qui dit faux? Ce sera à la justice française de démêler toute cette histoire.

Sur Koh-Lanta, tu peux lire aussi: