Face à Apple Music et Spotify, YouTube sort son app pour écouter de la musique en streaming

Un lecteur multimédia sur smartphone lié à l'énorme base de données de YouTube qui organise tes playlists en une application? C'est pour bientôt. À l'image de Spotify, Apple Music, Deezer ou Pandora, la plateforme vidéo de Google lance son service de streaming payant: YouTube Music.

Avec plus d'un milliard d'utilisateurs mensuels, YouTube est devenu en quelques années l'un des poids les plus lourds du monde de la musique. Plus de deux millions d'artistes passent par la plateforme pour faire connaître leurs sons et des millions d'utilisateurs écoutent de la musique directement sur YouTube. Au total, un milliard d’heures de vidéos sont visionnées... chaque jour. C'est donc assez naturellement que YouTube a créé son propre lecteur de musique.

Le mardi 22 mai, Google lancera YouTube Music, son service dont le but est de "rendre le monde de la musique plus facile à explorer et plus personnalisé que jamais". YouTube Music a pour ambition de concentrer tous tes besoins en une seule application. Playlists, radios, vidéoclips, remixes, performances lives, fiches techniques, informations sur les artistes... tout sera réuni au même endroit. Comme Spotify, Apple Music, Deezer et Pandora.

Différence avec les autres?

Comme ses concurrents, YouTube Music aura des offres gratuites (avec des publicités intempestives, forcément) et une offre Premium. Avec cet abonnement à 9,99 dollars par mois (il sera sans doute à 9,99 euros en Europe), tu pourras télécharger des vidéos pour un visionnage hors-ligne, bénéficier d'une expérience sans publicité et surtout, écouter de la musique la laissant en arrière-plan. Soit faire d'autres choses en même temps sur ton smartphone sans que ta musique se coupe comme c'est le cas actuellement avec l'application YouTube.

A priori, il n'y aura donc pas de réelle différence avec les concurrents déjà établis sur le marché depuis longtemps. La vraie différence viendra du moteur de recherche propre à YouTube. Avec l'aide de l'intelligence artificielle de Google Assistant, la recherche sur YouTube Music acceptera les requêtes floues voir délirantes. "Même si les fans ne savent pas exactement ce qu'ils recherchent ... nous le trouverons". YouTube donne l'exemple de "cette chanson hipster avec le sifflement" ou de certaines paroles: "I Make Money Moves" du morceau Bodak Yellow de Cardi B, par exemple.

Dès mardi prochain, YouTube Music sera disponible aux États-Unis, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Mexique et en Corée du Sud. Dans les semaines qui suivront, le service sera aussi dispo en Autriche, Canada, Danemark, Finlande, France, Allemagne, Irlande, Italie, Norvège, Russie, Espagne, Suède, Suisse et Royaume-Uni.

Déjà lu?