Fini le centre de Bruxelles! Cet été, le Recyclart sera à Molenbeek

Viré de la gare Bruxelles-Chapelles il y a trois mois, le Recyclart tourne depuis dans la capitale sans domicile fixe. Mais un accord semble avoir été trouvé avec la Région bruxelloise. L'ASBL pourrait en principe occuper des bâtiments à Molenbeek pendant trois à quatre ans.

Pour une histoire de normes de sécurité, le Recyclart a dû quitter l'espace qu'il occupait sous la gare de Bruxelles-Chapelle en février 2018. L'ASBL, connue pour sa programmation fouillée et son public de déglingos multicolor, a dû trimbaler ses affaires dans des espaces de secours, relocalisant ses ateliers bois et métaux ailleurs et inventant des collaborations avec d'autres espaces pour que le resto Recyclart survive.

Niveau musique, le Recyclart a réussi à organiser une soirée presque militante dans les salles de l'Ancienne Belgique le 30 avril. Et à voir la file qui se pressait à l'entrée et le nombre de gens qui n'ont pas pu entrer, on peut dire que cette soirée était un succès. Mais à part ça, le centre était plutôt à l'arrêt. Jusqu'à cette semaine, où la Région bruxelloise a annoncé qu'elle mettait à la disposition de l'ASBL un espace à Molenbeek.

Direction Molenbeek

Cet été, le Recyclart sera aux bâtiments 13-15 de la rue Manchester, à Molenbeek-Saint-Jean, à côté du centre La Raffinerie Charleroi Danse. Dans le cadre du Contrat de Rénovation Urbaine "Heyvaert-Poincaré" - 152 millions d'euros pour rénover la zone CRU5 - la Région bruxelloise est devenue propriétaire des lieux le 30 avril dernier, révèle BRUZZ.

Ces 4.000 m² sont mis gratuitement à la disposition de l'ASBL pour une durée de trois à quatre ans. Passé cet intermède, la Région prévoit de transformer le lieu en un pôle qui regroupera diverses activités.

Entre-temps, le Recyclart devrait avoir réinvesti ses anciens locaux, une fois que les travaux prévus dans le cadre du contrat de quartier Jonction seront finis. Ces travaux seront financés par la Ville de Bruxelles et la Région bruxelloise et réalisés par Beliris, un organisme dépendant du gouvernement fédéral.

Récupération politique?

L'idée d'accueillir le Recyclart à Mol' avait été lancée par Karim Majoros (Ecolo), l'échevin du Logement à Molenbeek. Elle est maintenant passée au main du cabinet de Rudi Vervoort (PS), après avoir transité par le Collège communal de Molenbeek (dirigé par une élue MR).

Sachant que le Recyclart représente un enjeu culturel de taille, doit-on y voir une récupération de l'identité du Recyclart pour redynamiser un espace dans le but de le transformer par la suite en un pôle économique? Ou une récupération politique qui tombe à pic juste avant les élections communales et régionales d'octobre?

Quoi qu'il en soit, ce qui nous importe à nous, c'est de savoir que l'on pourra à nouveau profiter des soirées du Recyclart. L'accès ne sera pas aussi pratique qu'avant mais l'on espère que ça bougera autant, voire plus, qu'avant.

© Google Maps

Déjà lu?