Au Japon, une compagnie de chemin de fer s'excuse pour un train avec 25 "inexcusables" secondes d'avance

Au Japon, la ponctualité est telle que tu peux régler ta montrer en fonction des trains. Au pays du Soleil Levant, on ne tolère aucun retard... ni aucune avance. Vendredi dernier, un train est parti avec 25 secondes d'avance de la gare de Notogawa. Une "erreur inexcusable" pour la compagnie de chemin de fer japonaise qui a publié un communiqué pour s'excuser. 

Si en Belgique on a tendance à applaudir ou se frotter les yeux quand un train est à l'heure, au Japon c'est la routine. La ponctualité est le mot d'ordre pour les trains japonais. Être en retard n'est pas toléré... tout comme être à l'avance.

Ce vendredi, un train devait quitter la gare de Notogawa à destination de Nishi-Akashi à 7h12 du matin mais le malheureux conducteur a mis les gaz à 7h11 et 35 secondes. 25 secondes d'avance inexcusables pour la compagnie de chemin de fer japonaise qui s'est publiquement excusée par le biais d'un communiqué.

Incompréhension

Tout part d'une incompréhension du chef de gare qui n'avait pas bien compris l'heure de départ. Il a donc donné le feu vert au train qui est donc parti 25 secondes trop tôt. Le problème, c'est que des passagers essayaient d'embarquer et se sont donc retrouvés à attendre le train suivant.

Dans son communiqué, la compagnie de chemin de fer présente ses plus plates excuses: "Les désagréments que nous avons causés à nos clients sont inexcusables. Nous allons sérieusement évalué notre conduite pour que cela ne se reproduise plus jamais." Ça a eu des conséquences puisque le train suivant vers Nishi-Akashi a dû être retardé pour pouvoir accueillir tous les passagers qui n'ont pas pu embarquer dans le train précédent. C'était presque une catastrophe nationale... Doit-on vraiment faire la comparaison avec la SNCB?

Déjà lu?