Sur le bon chemin: les Belges étaient les champions d'Europe du recyclage en 2017!

Les Européens recyclent de plus en plus. Une bonne nouvelle. Mais dans le classement des déchets recyclés, les Belges trustent la première place. Nous nous démarquons notamment par nos sacs bleus qui devraient encore s'agrandir.

Fost Plus est le service qui s'occupe de trier nos déchets d'emballages ménagers. En 2017, ce sont ainsi 698.000 tonnes d'emballages ménagers qui ont été recyclés, soit un taux de recyclage de 89,1% contre 87,4% en 2016. C'est bien.

Ce qui est encore mieux, c'est que 99% de ces emballages sont traités en Belgique ou dans l'un des pays voisins. La Belgique fait en tout cas figure de meilleur élève européen, ce qui est tout sauf un hasard explique Stephan Windels, le président de Fost Plus dans un communiqué: "C’est le fruit d’un travail continu depuis des années et nous n’allons pas nous arrêter en si bon chemin (...). Aujourd’hui, notre ambition est double : nous voulons proposer une solution de recyclage pour chaque emballage ménager mis sur le marché, et nous voulons capter tous les emballages là où ils sont générés."

5 piliers

Il faut comprendre ici que Fost Plus compte jouer la carte de l'économie circulaire des emballages. En se reposant sur cinq piliers: un élargissement de la collecte de PMC, le tri hors du domicile, la propreté publique, l'écoconception et enfin de nouveaux débouchés sur le recyclage de proximité.

Concrètement, Fost Plus veut élargir nos sacs bleus pour qu'ils contiennent une plus grande variété de plastiques comme les pots de yaourt ou les sacs en plastique. Ce sera d'ailleurs le cas progressivement à partir de 2019. Cela représente quelque 8 kilos d'emballages supplémentaires par an.

Pour le tri hors domicile, Fost Plus entend améliorer le tri de déchets des Belges quand ils ne sont pas chez eux. C'est à dire dans les zones touristiques, les commerces, les entreprises, les écoles, les parcs d'attractions... le but est d'offrir des solutions de tri comme ce fut le cas à l'aéroport de Liège en 2017 par exemple. À terme, Fost Plus pense que ça améliorera la propreté publique et la lutte contre les déchets sauvages, qui restent un gros point noir en Belgique. Fost Plus veut aussi encourager les initiatives citoyennes comme le Grand Nettoyage de Printemps qui a réuni 100.000 personnes en Wallonie en mars 2018.

Reste l'écoconception et le développement de nouveaux débouchés. Dans le premier cas, il s'agit de stimuler et d'encourager les entreprises dans leur choix et dans leur conception d'emballages. C'est-à-dire utiliser et fabriquer des emballages plus recyclables. Concernant les nouveaux débouchés, Fost Plus compte tout simplement investir plus pour les déchets issus du tri. Impliquer tous les acteurs économiques et les pouvoirs publics. À ce titre le cadre légal et fiscal pourrait encore être amélioré.

"Zero Waste Belgium"

Au niveau européen, le Parlement a validé il y a un mois le paquet législatif qui doit générer le recyclage des déchets et la disparition progressive des décharges. Là encore, la Belgique fait partie des meilleurs élèves avec l'Allemagne, les Pays-Bas, la Suède ou encore l'Autriche et le Danemark.

Mais si recycler, c'est bien, limiter ses déchets, c'est encore mieux! Le Belge produit 418kg de déchets par an, c'est encore 418 kilos de trop. C'est pourquoi l'association "Zero Waste Belgium" encourage chacun d'entre nous à en limiter la quantité. Il existe plein de techniques pour y arriver: prendre son propre contenant, privilégier les magasins en vrac, se fabriquer un compost ou acheter en seconde main.


Déjà lu?