Respect: ce mec de 69 ans amputé des deux jambes a réussi à enfin atteindre le sommet l'Everest

Xia Boyu est ce qu'on appelle un acharné. Amputé des deux pieds à cause du froid après une première tentative ratée en 1975, puis des deux jambes suite à une maladie il y a 22 ans, ce Chinois a réalisé son rêve d'arriver au sommet de l'Everest. De quoi forcer le respect!

"Escalader l'Everest est mon rêve. Je dois le réaliser. Cela représente aussi un défi personnel, un défi du destin": voilà ce que Xia Boyu expliquait à l'AFP il y a quelques mois. Il aura mis le temps, mais à 69 ans, ce Chinois a atteint son objectif et le sommet de l'Everest (à 8.848 mètres quand même) ce lundi. Il y est parvenu après quatre tentatives ratées, c'est dire son acharnement! Il était accompagné pour cet exploit de la légende Mingma Sherpa, un sherpa qui a déjà gravi les 14 sommets les plus hauts du monde.

Avalanches et blizzard

Xia Boyu aurait pu renoncer à ce rêve en 1975, quand il avait perdu ses deux pieds à l'issue d'une première expédition qui avait mal tourné (tempête, manque d'oxygène...). Ou en 1996, quand il avait été amputé au-dessus du genou à cause d'une maladie (un lymphome, une forme de cancer du sang).

Ou car ses trois dernières tentatives de gravir l'Everest avaient été autant d'échecs. En 2014, il avait dû rebrousser chemin car une avalanche avait coûté la vie à 16 sherpas, contraignant les autorités à mettre fin à la saison dans l'Everest. En 2015, un séisme avait déclenché une avalanche, tuant 22 personnes sur son camp de base. Et en 2016, il avait dû rebrousser chemin alors qu'il n'était qu'à 200 mètres du sommet, à cause du blizzard. Mais il n'a jamais abandonné.

Pas le premier

Son rêve aurait pu aussi être brisé à cause des autorités népalaises, qui avaient interdit l'ascension de l'Everest à certaines personnes handicapées, dont les personnes amputées des jambes. Une mesure jugée discriminatoire et finalement suspendue par la Cour suprême du Népal, pour le plus grand bonheur de Xia Boyu. Celui-ci n'est d'ailleurs pas la première personne amputée des deux jambes à réussir à atteindre le sommet de l'Everest: le Néo-Zélandais Mark Inglis avait déjà accompli pareil exploit en 2006. Respect à vous messieurs!

Voilà comment Xia Boyu s'est entraîné

Déjà lu?