Fini de se rincer l’œil en ligne pour les ados: le "porn pass" va débarquer en Grande-Bretagne

Aux grands maux, les grands remèdes: la Grande-Bretagne va instaurer un "porn pass" pour vérifier que les personnes qui surfent sur les sites porno ont bien 18 ans. Ce pass sera disponible dans les kiosques à journaux et permettra de maintenir l'anonymat de ceux qui veulent se rincer l’œil en ligne.

Regarder du porno sur internet, c'est facile. Même si tous les sites demandent à chaque fois si le visiteur a bien 18 ans avant d'aller plus loin, c'est impossible de vérifier que la personne de l'autre côté de son écran dit bien la vérité et que ce n'est pas un ado boutonneux qui ment. Mais en Grande-Bretagne, les autorités veulent aller plus loin.

11,30€

Il y a quelques semaines, le British Board of Film Classification a fait voter une loi qui oblige les internautes à réellement prouver qu'ils ont 18 ans s'ils veulent mater du porno. Pour cela, ils pourront notamment acheter un "porn pass". Ce pass sera vendu dans les kiosques à journaux du pays pour 10£, soit environ 11,30€. Et vu que 54% des Britanniques avouent avoir déjà maté du porno en ligne, ça devrait faire une belle entrée d'argent.

L'acheteur devra prouver qu'il a bien 18 ans au moment de l'acheter, en présentant sa carte d'identité, son permis de conduire ou son passeport. Il pourra ensuite repartir chez lui avec ce pass, qui comportera un code à entrer en ligne sur les sites porno au moment de la vérification de l'âge. Simple, efficace et parfaitement anonyme: il n'y aura pas à entrer son nom, son adresse, à payer (sauf pour certains services, OK) ou à entrer d'autres infos perso en ligne pour se rincer l’œil. Selon le Telegraph, ce pass pourrait même être demandé pour acheter de l'alcool ou des couteaux en ligne, ce qui nécessite aussi d'avoir 18 ans en Grange-Bretagne.

Le "porn pass" pourrait entrer en vigueur dans les mois à venir. Une bonne initiative qui nécessitera toutefois pour les vendeurs des kiosques à journaux d'être intransigeants au moment de la vérification de l'âge. Rien ne dit aussi que les ados ne pourront pas s'offrir un "porn pass" en passant par un pote plus âgé. Surtout, ils trouveront sûrement un moyen pour contourner cette règle pour continuer à mater du porno en ligne sans avoir l'âge: les VPN ont de beaux jours devant eux en Grande-Bretagne...

Déjà lu?