Le MR a peut-être trouvé un moyen pour se débarrasser du parti Islam

Bien que le parti Islam ait tout d'un parti farfelu, il fait peur à la population. C'est pourquoi le monde politique se mobilise pour le faire interdire. Et ce n'est si évident: exclure un groupe pour ses idées est très compliqué en Belgique. Mais un député wallon a peut-être trouvé la parade.

Son nom ne te dit sans doute pas grand-chose. Pourtant Charles Gardier, député wallon MR, a peut-être trouvé un moyen d’exclure le parti Islam des listes électorales pour les prochaines élections communales. Pour rappel, le parti de Redouane Ahrouch, conseiller communal à Anderlecht, veut se présenter dans 28 communes en Wallonie et à Bruxelles ainsi qu'à Gand et Anvers.

Problème: les partis traditionnels ne veulent pas voir ce parti dans le haut de l'affiche. Ils estiment que son programme n'est pas compatible avec nos valeurs démocratiques, notamment par rapport à une forme de ségrégation des femmes. Les partis traditionnels veulent former un nouveau cordon sanitaire.

George-Louis Bouchez (MR) a déjà essayé de faire interdire les rassemblements du parti Islam, ce qui peut être décidé au niveau local. Le député wallon Charles Gardier veut aller un pas plus loin: il veut faire interdire les listes à un seul candidat. Cette mesure, applicable en Wallonie, viserait de facto le parti Islam qui devrait justement présenter des listes à un seul candidat.

Mécanisme de la tirette

Charles Guardier déposera donc cette semaine une proposition de décret. À titre d'exemple, en 2012, il y avait une cinquantaine de listes à un seul candidat. Redouane Ahrouch qui a décidément du mal à regarder une femme dans les yeux devra dès lors présenter des listes à deux candidats, avec une femme et un homme, comme le veut le nouveau mécanisme de la tirette qui établit une parité homme-femme sur les listes du prochain scrutin communal.

Reste que le prochain scrutin communal, c'est dans moins de six mois (12 octobre). Pas sûr que le décret puisse entrer en application d'ici là. Deuxième obstacle: que faire quand la liste dépassera les deux candidats?

Déjà lu?