"Le vote contre moi était une sacrée hypocrisie": Alban regrette que les aventuriers de Koh Lanta n'aient pas assumé leur choix

Vendredi soir, tous les aventuriers du canapé ont sué à grosses gouttes. En effet, au terme du conseil, ce n'était pas un mais bien deux aventuriers qui étaient évincés du jeu, leur destin étant lié pour le meilleur comme pour le pire. Et c'est Alban et Yassin qui ont vu s'éteindre leur flambeau. Une grosse déception pour les deux candidats. 

Le binôme Yassin et Alban n'aura pas tenu très longtemps. Un seul épisode et un petit coup de vent auront suffi à leur élimination commune (et du même coup, permis à Patapouf de remporter un Totem inespéré). Pour Alban, cette défaite a été très difficile à assumer: " Je voulais démontrer que même si je suis un sportif amateur, je peux moi aussi tirer mon épingle du jeu", mais surtout, il s'est senti responsable de l'élimination de celui qu'il surnomme "le mythe de Koh Lanta".

Le coup bas des héros

"Quand les autres aventuriers ont mis mon nom sur le papier au Conseil, j'ai crû pendant longtemps que Yassin était sorti par ma faute". Il explique qu'à la sortie du jeu, il a été voir son acolyte pour s'excuser: "On s'est pris dans les bras et je l'ai regardé en m'excusant. Et là, Yassin m'a dit: "Attends, c'est moi qui dois m'excuser car si tu es sorti aujourd'hui, c'est de ma faute". Il avoue avoir mis du temps à le comprendre mais finalement il a vu clair dans le vote des autres aventuriers: "Yassin était objectivement beaucoup plus dangereux que moi et c'est quand même plus difficile de s'attaquer au mythe de Koh Lanta qu'à moi."

Pour lui, les aventuriers n'ont simplement pas su assumer et c'est probablement ce qu'il regrette le plus: "Je n'ai aucune honte à dire que le vote contre moi était une sacrée hypocrisie", lâche-t-il. Pour lui, à part Javier et Nathalie qui ont clamé haut et fort qu'ils mettraient son nom dans l'urne, les autres ont été d'une "hypocrisie sans nom", se souvient-il encore. En effet, avant le conseil, ils ont réussi à leur faire croire à tous les deux que les votes se tourneraient plutôt vers Jérémy et Clémence, alors que dans leurs têtes, ils les faisaient d'office sauter.

Son vote noir donné par défaut

Si Alban a finalement compris qu'on la lui avait mise à l'envers, il a tout de même décidé de donner son vote noir à Javier, un choix que beaucoup n'ont pas compris: "C'était un choix par défaut", explique-t-il. "Ils ont tous voté contre moi donc j’ai essayé de prendre du recul et parmi toute cette hypocrisie qui était face à moi, j'ai choisi Javier". Selon lui, il était le seul à avoir assumé le faux-collier d'immunité, mais aussi à dire haut et fort qu'il était moins bon physiquement. Le concernant, Alban est d'accord avec Yassin: "C'est un patapouf pas méchant".

La trahison de Pascal

Si il y en a bien un à qui Alban n'aurait en tout cas pas donné son vote, c'est à Pascal. En effet, entre les deux anciens aventuriers, c'est loin d'être l'amour fou, surtout depuis que Pascal a balancé sur les réseaux sociaux une petite bombe dans laquelle il décrivait Alban comme étant "le plus gros menteur de l'histoire de Koh Lanta". Alban nous explique que les tensions se sont apaisées depuis qu'ils ont pu s'expliquer par téléphone, il confie qu'il en voudra toujours à Pascal d'avoir participé à son élimination. Chose qu'il lui a également fait savoir: "J'ai dit à Pascal: Ne m'en veux pas de t'en vouloir, parce que je t'en voudrai toute ma vie de m'avoir éliminé". Et si au terme de cette discussion privée, ils ont finalement pu régler leur différent, ce n'est pas encore la grande amitié entre eux: "Ce qui est sûr, c'est qu'on ne partira pas en vacances ensemble!", dit-il en rigolant.

Jérémy et Alban, deux opposés

Quant à sa relation avec Jérémy, elle a toujours été électrique. Mais depuis l'élimination de Candice dans le jeu, ça ne s'est pas amélioré.

D'ailleurs, sur Twitter, Jérémy avait publié une photo d'Alban lors d'une épreuve avec en commentaire "Image rare résumant l'aventure d'Alban: attendre derrière et regarder faire les autres. Bravo champion!". Alban explique pourtant qu'il ne l'a pas mal pris: "Avec Jérémy, on est comme chien et chat", explique-t-il. Et s'ils n'arrivent pas à trouver un terrain d'entente, c'est principalement à cause de Candice, leur protégée à tous les deux: "On est juste deux personnes qui aimons très fort Candice et sommes déçus de ne pas avoir vraiment pu la sauver". En effet, pour Jérémy, Alban aurait dû faire alliance avec eux pour tenter de la sauver, alors que pour Alban, Jérémy aurait dû donner directement son collier d'immunité. "Si on est d'accord sur le fond, on ne sera jamais d'accord sur la forme", ajoute-t-il.

Positive attitude

Malgré toutes ces hostilités, Alban reste positif: "La seule vérité dans tout ça, c’est qu’on a vécu une aventure extraordinaire et sous le coup de la colère, on dit des bêtises", conclut-il enfin. Néanmoins, si il pouvait donner un conseil aux futurs aventuriers de Koh Lanta, ce serait celui-là: "Ne surtout pas suivre la stratégie de coeur; en gros, regardez mon aventure et faites tout le contraire", finit-il par dire. Voilà, tu sais ce qu'il te reste à faire pour être un vrai aventurier.

Déjà lu?