Berlin a trouvé la solution contre les écrevisses invasives: les manger!

Depuis quelques années, des écrevisses de Louisiane (États-Unis) ont envahi plusieurs étangs de la capitale allemande. Pour mettre un terme à cette invasion, les autorités environnementales berlinoises ont opté pour une solution culinaire: manger ces bêtes.

Une pêcherie de Berlin a été autorisée à capturer et revendre une espèce d'écrevisses, bonne pour la consommation humaine, introduite dans deux des lacs de la capitale allemande. Il s'agit d'écrevisses de Louisiane (Procambarus clarkii), originaires du sud des États-Unis et du nord du Mexique. Ces dernières pullulent dans les lacs berlinois Tiergarten et Britzer Garten depuis l'été dernier au point de devenir problématique.

La permission d'attraper les créatures, qui court jusqu'à la fin de l'année 2018, a été donnée seulement une fois que les autorités environnementales de Berlin ont constaté que les bêtes ne contenaient pas de quantités dangereuses de métaux lourds ou d'autres toxines. Derk Ehlert, spécialiste de la faune sauvage du département de l'environnement du Sénat de Berlin, a déclaré "qu'aucune limite n'avait été dépassée" lors de l'examen des animaux, rapporte le média DW.

Plusieurs centaines d'écrevisses

Selon Ehlert, plus de 1.600 écrevisses ont été attrapées depuis que l'entreprise de pêche a obtenu l'autorisation la semaine passée. "Mais nous prévoyons une baisse des quantités au cours de l'année", a-t-il ajouté. Pour l'instant, une seule entreprise a le droit de pêcher et de commercialiser ces "insectes de la boue". Il s'agit d'une petite pêcherie familiale du district de Spandau, à Berlin. Cette dernière a l'intention de revendre les écrevisses à des restaurants et à des particuliers.

La "peste de l'écrevisse" à Berlin a commencé l'année passé, lorsque les crustacés rouges, qui peuvent atteindre une longueur de 15 centimètres, ont été aperçus sur les chemins et les sentiers du parc Tiergarten. L'écrevisse rouge des marais figure sur la liste des espèces exotiques envahissantes de la Commission européenne. Pour cette dernière, il est impératif que les écrevisses soient tenues le plus loin possible de l'Europe car elles déplacent les populations indigènes d'écrevisses.

L'Allemagne n'est pas le seul pays à souffrir de l'invasion des écrevisses. "L'invasion est arrivée en Italie vers 1860. Au cours des 100 années qui ont suivi, le fléau des écrevisses s'est répandu en Europe continentale et en Scandinavie, et a pratiquement exterminé les espèces d'écrevisses européennes", écrit cette étude datant de 2017.

La meilleure recette: le style cajun-vietnamien

Dans sa série documentaire Ugly Delicious, disponible sur Netflix, le célèbre chef David Chang explique que la meilleure façon de préparer ces écrevisses est la recette vietnamo-cajun. La majorité des Américains font bouillir ces bestioles dans un bain épicé mais pour Chang, c'est une erreur.

La méthode viet-cajun est l'option transcendantale. Il faut plonger les bêtes dans une eau bouillonnante avant de les sortir pour les laisser refroidir. On les jette ensuite dans une sauce épaisse à base de beurre, d'ail et de quartiers d'orange frais et on recouvre le tout d'épices et d'arômes savoureux. Tout ceci se doit d'être accompagné d'une bonne bière, explique Munchies, et le tour est joué. Ah, si tous les fléaux pouvaient être résolus de façon aussi gastronomique...

Déjà lu?