Jamais le niveau de CO2 dans l'atmosphère n'a été aussi élevé qu'au mois d'avril

Avec 410 parties par million, la concentration de dioxyde de carbone (CO²) dans l'atmosphère de la Terre a atteint son plus haut niveau en 800.000 ans. Les experts déclarent que c'est dû à la combustion continue des combustibles fossiles qui accentuent l'effet de serre.

En avril, la concentration de CO² dans l'atmosphère a dépassé en moyenne 410 parties par million (ppm) sur l'ensemble du mois, ont calculé les scientifiques l'observatoire de Mauna Loa à Hawaii. Depuis que l'homme mesure le taux de dioxyde de carbone dans l'atmosphère, jamais une telle valeur n'avait été atteinte.

Selon le Scripps Institute of Oceanography, ce montant est le plus élevé jamais atteint depuis au moins 800.000 ans. Jusqu'aux années 50, le niveau de CO² est resté toujours plus ou moins stable, avec quelques pics et chutes. Mais en 1958, le niveau de CO² a pour la première fois dépassé les 300 parties par million. Il n'a fait qu'augmenter depuis. Le mois d'avril représente une augmentation de 30% vis à vis de 1958.

Combustibles fossiles

"Nous continuons à brûler des combustibles fossiles, mais le dioxyde de carbone continue de s'accumuler dans l'air. C'est aussi simple que cela", a déclaré le scientifique Ralph Keeling, qui observe avec son père l'évolution du CO² sur Terre depuis les années 50. Malheureusement, le CO² est l'un des principaux responsables du réchauffement climatique.

Le dioxyde de carbone est appelé gaz à effet de serre pour sa capacité à piéger le rayonnement solaire et à le maintenir confiné dans l'atmosphère. C'est le plus répandu parmi tous les gaz à effet de serre produits par les activités humaines. Avec le méthane et le protoxyde d'azote, il accélère le réchauffement climatique et rend "la planète plus dangereuse et inhospitalière pour les générations futures", a déclaré l'Organisation météorologique mondiale.

Qui dit réchauffement climatique, dit montée des eaux, déplacement des populations côtières, conflits liés à l'accueil des réfugiés climatiques, dérèglements météorologiques... Un tel niveau de CO² est à juste titre inquiétant.

La courbe de CO² dans l'atmosphère depuis les années 60

Déjà lu?