Manu Payet, Serge le Mytho et Monsieur Poulpe ensemble dans "Budapest"... que demande le peuple?

"Budapest" sera un mix entre "Very Bad Trip" et "The Social Network", selon ses créateurs. Soit une comédie qui parle de déglingue et de réussite professionnelle.  Mais ce qui intrigue, c'est le casting: Manu Payet, Jonathan Cohen (Serge le Mytho) et Monsieur Poulpe réunis pour parler de tanks, de strip-teases, de guns et de soirées alcoolisées en Hongrie. Ça promet.

Monsieur Poulpe, d'abord. Les plus vieux l'auront découvert sur la chaîne NoLife, les autres sur le Golden Show, chez Studio Bagel, aux Recettes Pompettes ou dernièrement chez Crac-Crac, une émission qui aborde le cul avec beaucoup d'humour. Monsieur Poulpe, c'est un monument de l'internet français et le voir dans un film, ça nous intrigue.

Jonathan Cohen, ensuite. Beaucoup d'entre nous l'ont découvert via son personnage de Serge le Mytho, apparu par intermittence dans la série "Bloqués". Il venait quelques fois squatter le sofa où Orelsan et Gringe passaient la majeure partie de leurs journées. On l'a tellement aimé qu'il a eu droit à son propre spin-off: "Serge le Mytho". Dans "Budapest", il joue ici un entrepreneur plus qu'inspiré.

Manu Payet... est-ce vraiment nécessaire de le présenter? Payet, c'est ce petit bonhomme sympathique que l'on croise souvent au détour d'une comédie française: Coco, Les Infidèles, Les Gorilles, Radiostar... Il a le rôle principal dans "Budapest". Il jouera un entrepreneur "qui organise des enterrements de vie de garçon en Hongrie", explique le Parisien.

Notons également la présence d'Alix Poisson, que l'on a connue comme maman dans la mini-série "Parents, mode d'emploi".

Quant au scénario: "Inspiré d’une histoire vraie, le film retrace le parcours déjanté de deux amis qui décident de changer de vie en fondant une agence de voyage spécialisée dans l’organisation d’enterrement de vie de garçons à Budapest, la ville la plus sulfureuse d’Europe de l’est…", décrit Warner Bros. Ok, ok, les gars. On espère juste qu'il n'y aura pas trop de gros clichés sur l'Europe de l'Est.

Et voici la bande annonce pour patienter jusqu'au 27 juin:

 

Déjà lu?