La bonne nouvelle du jour: H&M, Zara et Gap disent stop à la laine mohair dans leurs fringues après une vidéo horrible

Plusieurs géants de l'habillement, comme H&M, Gap ou Zara, ont annoncé leur décision de ne plus utiliser de laine mohair dans leurs vêtements. Ils en ont été convaincus après une vidéo de l'association de défense des animaux Peta, qui montraient comment les chèvres utilisées pour produire cette laine sont maltraitées.

C'est une vidéo horrible, comme les associations de défense des animaux parviennent malheureusement à produire trop souvent. Sur celle-ci, tournée en janvier et février en Afrique du Sud, on peut voir des chèvres maltraitées, tirées par leurs cornes, balancées au sol avant d'être tondues et battues. Leur laine sert à faire des pulls ou des écharpes en mohair, que l'on retrouve dans des fringues de plusieurs marques.

Cette vidéo a été balancée par Peta et a choqué jusqu'aux boss de certaines grandes marques de l'habillement. Zara, H&M, Gap ou encore Topshop ont ainsi pris la décision de bannir la laine mohair de leurs fringues à cause de cette vidéo.

D'ici 2020

Bon, il ne faut pas s'attendre à voir ces marques dégager toutes leurs fringues contenant de la laine mohair dès demain: elles ont promis de le faire d'ici 2020, assurant au passage que de toute façon cette laine n'était que très peu utilisée dans leurs vêtements.

"La chaîne provisoirement en mohair est difficile à contrôler, il n'existe pas de norme crédible", se justifie Helena Johansson, porte-parole du groupe H&M, dans un mail adressé au Washington Post, pour expliquer la décision de bannir le mohair. Inditex, le groupe espagnol auquel appartient Zara mais aussi des marques comme Pull&Bear, Bershka ou Stradivarius, assure à l'AFP que le mohair est une matière "très peu utilisée dans ses vêtements" et qu'il n'existe "pas de preuves de l'existence de faits semblables à ceux dénoncés par Peta dans les élevages auprès desquels s'approvisionnent (ses) fournisseurs".

C'est en tout cas une nouvelle victoire pour les défenseurs de la cause animale. Il y a quelques semaines, c'est Versace qui avait pris la décision de bannir la fourrure de ses collections, imitant la décision prise par Michel Kors fin 2017. Espérons qu'il ne faille pas attendre de nouvelles vidéos attestant de la maltraitance animale pour voir d'autres marques prendre ce genre de décision...

Déjà lu?