Le président des menteurs? Trump a bien payé de sa poche pour le silence de l'actrice porno Stormy Daniels

Bien qu'il ait toujours tout nié en bloc, il semble maintenant clair que Donald Trump ait lui-même versé les 130.000 dollars à Stormy Daniels pour acheter son silence. L'actrice porno affirme avoir eu une liaison avec le président américain en 2006, soit peu de temps avant que Melania accouche de leur fils Barron.

Coup de théâtre, Rudy Giuliani, l'ancien maire de New York et nouvel avocat de Donald Trump, contredit maintenant son client. Au détour d'une interview pour Fox News, il affirme ainsi que Trump a bien remboursé à son ex-avocat, Michael Cohen, l'argent que ce dernier lui avait avancé un peu plus tôt.

Cet argent, un joli pactole de 130.000 dollars, avait été versé par Cohen à Stormy Daniels en 2016, soit peu avant l'élection présidentielle américaine. Dans le seul but d'acheter son silence pour étouffer la relation passée entre la star du X et l'actuel président américain.

"Parfaitement légal"

Les dires de Rudy Giuliani sont en totale contradiction avec les déclarations antérieures de Trump sur l'affaire. Début avril, le républicain avait ainsi clairement nié être au courant de ce contrat. Or pour Giuliani, Trump était non seulement au courant du paiement, mais a également reversé le montant à son ancien avocat. "Cet argent versé par son avocat (...) le président l'a remboursé sur une période de plusieurs mois", a-t-il déclaré à la chaîne de télévision américaine.

Précision de taille, il ajoute que le paiement était "parfaitement légal" et que ce "n'était pas de l'argent de la campagne". En effet, si Trump a sorti de sa poche ce montant, ce ne peut plus légalement être considéré comme de l'argent qui devait servir à sa campagne électorale, ce qui l'aurait alors mis dans de sales draps.

Par ailleurs, Giuliani souligne, dans une autre interview, au Wall Street Journal cette fois, que Trump "n'était probablement pas au courant" au moment où le versement a été effectué par Cohen, étant donné la volonté de ce dernier de "résoudre cela d'une manière discrète".

Pourquoi cette aveu maintenant?

Mais la question est: pourquoi révéler, après tant de temps, l'implication financière de Donald Trump dans cette affaire? Eh bien, ce pourrait être un calcul stratégique de la part de Giuliani et du président afin de choisir la voie de "la souffrance la plus courte".

En effet, les conséquences de cet aveu - même si celui-ci prouve que Trump mentait depuis des mois - seront de toute façon moins douloureuses que celles d'une enquête du FBI. Cette dernière pouvant toujours déboucher sur la conclusion que Trump a utilisé l'argent de sa campagne pour acheter le silence d'une actrice porno...

Après pareille révélation, l'avocat de Stormy Daniels, Michael Avenatti, a fait part de sa colère sur Twitter

"Nous avions prédit il y a des mois qu'il serait prouvé que le peuple américain a été trompé concernant le paiement des 130.000 dollars et ce que Mr. Trump savait. Chaque Américain, peu importe ses opinions politiques, devrait être scandalisé..."
"...par ce que nous venons d'apprendre. Mr. Trump a menti de façon flagrante. S'en est suivi les mensonges de ses proches, y compris Mr. Cohen. Ceci ne devrait jamais être acceptable dans notre Amérique. Nous ne nous reposerons pas tant que justice ne sera rendue."

Déjà lu?