Fatigue, challenge, le rôle de George R.R. Martin: les confessions d'un réalisateur de Game of Thrones

De passage à Lille pour le festival Series Mania, Jeremy Podeswa, l'un des réalisateurs phare de Game of Thrones, est revenu sur son rôle et les difficultés qu'il a pu rencontrer pour construire certaines des scènes mythiques de la série.

La scène polémique du viol de Sansa? C'est lui. La réincarnation de Jon Snow? C'est lui. Le final épique de la saison 7 avec cet incroyable dragon de glace? C'est encore lui.

Jeremy Podeswa n'a certes réalisé "que" 6 épisodes en sept saisons de Game of Thrones. Mais certains sont entrés dans la légende de la série et sont venus noircir un peu plus le CV de ce réalisateur canadien, à qui l'on doit aussi plusieurs épisodes de séries comme les Tudor, Boardwalk Empire, Band of Brothers, ou encore le final de la saison 1 de True Detective.

"Oh mon Dieu, comment je vais faire ça"

Alors bien sûr, son rôle est de mettre à l'écran les scénarios imaginés par les producteurs des shows, son "premier public" comme il l'a expliqué à newsmonkey lors d'un entretien réalisé à Lille, en marge du festival Séries Mania (qui se tient jusqu'au 5 mai). Mais quand il s'agit d'un "show" comme Game of Thrones, c'est un sacré défi, dans tous les sens du terme.

"Le challenge, c'est que chaque épisode a des challenges spécifiques", nous avoue-t-il. "Ce n'est pas un show comme les autres. Chaque petite chose peut devenir un problème: des situations que vous n'aviez jamais faites avant, un nouvel endroit, de nouvelles séquences originales... Chaque épisode est très excitant mais vous vous demandez toujours 'Oh mon Dieu, comment je vais faire ça'." Il faut en plus ajouter à cela une certaine fatigue physique: "Vous tournez pendant des mois et des mois dans différents pays, on voyage tout le temps. Physiquement, ça peut être difficile parfois. Mais c'est aussi fun dans un certain sens, d'être poussé physiquement de cette façon. Ça peut sembler bizarre, mais c'est aussi intéressant."

Heureusement pour Jeremy Podeswa, George R.R. Martin, l'auteur de Game of Thrones, n'est pas trop du genre à se mêler de son travail: "Je l'ai rencontré quelques fois. Mais je crois qu'il a entièrement confiance aux créateurs du show. Il ne s'implique pas vraiment lui-même. Je crois qu'il rencontre les scénaristes du show au début et à la fin de chaque saison, qu'ils parlent des choses qui vont se produire. Mais tout le monde est très respectueux du travail de chacun pour ce show, on vous laisse votre liberté. Il (George R.R. Martin, ndlr) garde un œil sur le show mais aussi une certaine distance, il n'est pas là tous les jours à passer du temps avec les gens."

En même temps, le taff de Jeremy Podeswa est difficilement critiquable quand on voit cette scène:

 

Pas là pour la saison 8

Le réalisateur a profité de sa présence à Lille pour expliquer à un public conquis comment il avait réalisé certaines scènes de Game of Thrones, comme le final de la saison 7. " Elle dure trois minutes. Sur le scénario, elle tient sur une demi page. Il y a ce qu’il se passe, point. Il faut tout imaginer, comment la scène progresse, les détails, la couleur du feu craché par le dragon pour détruire le mur, ce qui se fait en images réelles et en images de synthèse", a exposé Jeremy Podeswa, dont les propos ont été retranscrits par la Voix du Nord. "La démarche est rationnelle: comment ça se passerait si ça existait vraiment? On écrit des choses, mais on fait aussi appel à des peintres qui font 4 ou 5 tableaux pour donner la tonalité visuelle de ce qu’on recherche. Ce sont des mois de planification, pour trois minutes."

Malheureusement pour les fans, ils ne pourront pas se délecter de son travail lors de la huitième et dernière saison de Game of Thrones: Podeswa a déjà annoncé qu'il ne dirigerait aucun épisode de cette fameuse saison 8. Dommage...

Déjà lu?