Fini les emoji "revolver": Après Apple et Androïd, c'est au tour de Microsoft de s'en débarrasser

Tu l'as peut-être remarqué: les emoji "revolver" de ton téléphone ont été remplacé par d'inoffensifs fusils à eau depuis un petit temps. Un changement discret qui a pourtant un impact bien plus important que ce que tu ne pourrais croire. L'idée est avant tout de se désolidariser du lobbying des armes à feu aux Etats-Unis. Ce geste symbolique avait déjà été adopté par Apple et Androïd, désormais, c'est au tour de Microsoft de proposer un fusil plus "pacifiste". 

Certains débats de société ont des impacts inattendus. Notamment la question sensible du port des armes aux Etats-Unis qui se répercute de façon inattendue. Ainsi, pour se désolidariser du lobbying des armes qui y règne, plusieurs grandes marques ont choisi de changer leur emoji "revolver" depuis 2016 pour un emoji plus pacifiste, et surtout moins décrié.

Plus d'émoji fusil

Depuis fin 2016, Apple avait donc décidé de se débarrasser de son emoji revolver pour le remplacer par un inoffensif fusil à eau. Visant la même démarche, Twitter, WhatsApp, Samsung et Android avaient fait de même. Cette semaine, Google et Facebook ont annoncé suivre le pas. leurs mises à jour ne s'est d'ailleurs faite que mercredi.

Microsoft rejoint le mouvement

Aujourd'hui, c'est finalement au tour de Microsoft de remballer son revolver pour un inoffensif fusil à eau. Si il s'agit avant tout d'un geste symbolique, c'est aussi une démarche politique. L'industrie des armes à feu représente actuellement 51 milliards de dollars aux Etats-Unis, comme le rapporte Metro. Le port d'arme est réglementé au niveau fédéral et chacun est libre d'en disposer. Ainsi, près d'un ménage sur trois est armé dans le pays. Après les récents événements tragiques aux Etats-Unis, la question du port d'armes est plus que jamais au centre du débat. Alors forcément, retirer l'emoji fusil représente une symbolique importante puisque ces petites images sont désormais LE moyen d'expression qu'utilisent tous les jeunes. Et puis, ce n'est qu'une initiative parmi toutes les autres sur la loi du port des armes.

Déjà lu?