Pourquoi éternue-t-on quand on regarde le soleil?

Le nez qui picote, les yeux qui coule, pas de toute, tu viens de regarder le soleil et tu dois éternuer. Avoue, tu as déjà vécu cela? Car plusieurs personnes éternuent lorsqu'elles regardent le soleil. Mais comment expliquer ce phénomène? 

Quand on regarde le soleil directement, ça nous arrive d'éternuer. Et pour certaines personnes, c'est automatique, alors voyons un peu ce qui se passe dans notre corps quand cela arrive.

Tout est en fait très mécanique. Lorsque notre oeil est atteint par la lumière du soleil, celle-ci se transforme en quelques sortes en signal électrique. Ensuite, ce signal est transféré au cerveau via les nerfs optiques. C'est là que la magie opère. Ces nerfs optiques sont en fait très proches d'un autre nerf crânien, le nerf qu'on appelle trijumeau. Ce nerf est celui qui innerve tout le visage et surtout, il a des terminaisons jusque dans les muqueuses de notre nez.

Ces mêmes terminaisons se réveillent lorsque quelque chose vient embêter notre nez, comme par exemple de la poussière. Lorsqu'elles se réveillent, elles disent au nerf trijumeau d'activer les muscles et provoquer un "atchoum".

Comme des fils qui se touchent

Bon, mais vous allez dire que tout ça n'a rien à voir avec le soleil et la lumière? Puisque jusqu'à nouvel ordre, la poussière n'est pas de la lumière et vice versa. Selon ce que pensent les neurologues, ce phénomène serait en fait une espèce de "court-circuit" qui se produit au niveau des nerfs. Le nerf optique, qui va recevoir un trop plein de lumière (lorsqu'on regarde le soleil) va entrer en contact avec le nerf trijumeau. Et là, on peut imaginer le phénomène comme deux fils électriques qui se touchent et c'est cela qui va nous faire éternuer.

Sache que ce réflexe, ce court-circuit, est un phénomène héréditaire. Donc si ton papa ou ta maman réagit de cette façon à la lumière, tu réagis sans doute toi aussi.

Déjà lu?