C'est réel! Coca-Cola, et 40 autres compagnies ont signé un accord pour éradiquer le plastique non-recyclable

Coca-Cola, Aldi et une quarantaine d'autres entreprises, responsables de plus de 80% des emballages plastiques sur les produits vendus dans les supermarchés britanniques, ont signé un pacte pour réduire la pollution plastique. Leur objectif? Rendre 100% des emballages plastiques compostables ou recyclable d'ici 2025.

Les initiatives globales de lutte contre le plastique s'enchaînent ces derniers mois. Certains supermarchés ont annoncé qu'ils ne vendraient plus que de l'eau en bouteilles recyclées. Des autorités gouvernementales ont demandé l'interdiction des sacs et des pailles en plastiques. Et certains idéalistes veulent nettoyer les océans.

Cette fois, ce sont plusieurs grosses compagnies responsables de 80% de la production des emballages plastiques présents dans les supermarchés de Grande-Bretagne, qui annonce faire un geste contre la pollution plastique. Ces entreprises, parmi lesquelles se trouvent Coca-Cola, Aldi, Pepsico ou Unilever, ont promis d'honorer le Plastic Pact, qui contient un certain nombre de promesses. L'une de ces promesses est de rendre recyclable ou compostable 100% des emballages plastiques qu'ils emploieront d'ici 2025.

L'ensemble des engagements à tenir durant les sept prochaines années:

  • éliminer les emballages plastiques à usage unique grâce à une meilleure conception
  • rendre 100% des emballages en plastique réutilisables, recyclables ou compostables
  • s'assurer que 70% des emballages en plastique seront recyclés ou compostés
  • 30% de tous les emballages en plastique devront inclure des matériaux recyclés

C'est grâce à une mobilisation massive des Britanniques - et aussi parce que les ministres planchaient sur une loi pour les obliger à payer davantage pour la collecte et le recyclage des déchets qu'ils produisent - que ces grandes marques se sont jointes au UK Plastics Pact, explique le Guardian.

Le secrétaire d'État à l'Environnement, Michael Gove, a déclaré que le gouvernement, les entreprises et le public devaient travailler ensemble pour lutter contre le gaspillage plastique. "Je suis ravi de voir autant d'entreprises adhérer à ce pacte et j'espère que d'autres suivront bientôt."

Il faut maintenant espérer que cette initiative pourrait en inspirer certains en Belgique...

 

Déjà lu?