Raphaële ne vit pas son élimination de l'aventure comme un échec: "11 jours sur cette île, pour moi j'ai gagné Koh Lanta"

Raphaële n'aura pas réussi à franchir le cap des 30 jours dans Koh Lanta, comme elle l'avait fait dans sa première édition. Néanmoins, elle est fière de son parcours et se revendique un peu comme étant "la femme de l'exil". Malheureusement pour elle, au bout de trois duels remportés haut la main, son dernier duel face à Clémentine lui aura été fatal: l'aventurière a finalement dû plier bagage et tirer un trait définitif sur la réunification. 

Neuf ans après sa première participation à Koh Lanta, Raphaële était bien décidé à aller encore plus loin dans l'aventure. Désormais maman d'une petite fille de 6 ans, elle avait "l'obligation de lui montrer de quoi sa maman était capable", comme elle nous l'explique dans une interview. Mais cette aventure c'était avant tout un combat pour se prouver à elle-même que sa première aventure n'était pas dû au hasard.

Raphaële, la femme de l'exil

Si elle n'a pas réussi à battre son propre record qui était de 30 jours dans sa première participation, elle garde tout de même la tête haute: "Je me suis retrouvée 11 jours et 10 nuits, seule à survivre sur une île. J’ai envie de vous dire que ça, c’est quelque chose que personne n’a jamais vécu. C’est de la survie ça! J'ai vécu un extrême de Koh Lanta que personne ne peut comprendre même en ayant vécu en équipe", dit-elle fièrement. Cette île de l'exil, Raphaële se l'est appropriée rapidement, mais au bout du compte elle avoue que c'était très difficile moralement: "Il faut aller puiser très loin dans ses capacités, parce qu'il faut construire la cabane, aller chercher le bois, l'entretenir toute la journée, trouver à manger... Et même quand on est occupé physiquement, on cogite quand même et moralement c'est très dur. Il faut avoir une force mentale qui est terrible dans une aventure comme celle-là."

Un duel fatal

La force mentale, c'est d'ailleurs ce qui lui a manqué lors de son duel face à Clémentine. Si au début de son exil elle était à fond, au bout de 11 jours, elle commençait à perdre de l'énergie: "Quand Clémentine est arrivée, elle m'a vue dans la souffrance physique et morale. Ça faisait 10 nuits que je ne dormais pas, parce que quand on est dans la jungle, on est tout le temps soucieux", raconte-t-elle. Mais elle a vivement apprécié l'attitude de sa coéquipière qui n'a pas hésité à la ménager avant son duel en lui disant d'aller se reposer. "Elle n'a pas du tout été stratégique, elle a été fair-play jusqu'au bout et c'est là que je reconnais la sportive", dit-elle au sujet de Clémentine.

C'est d'ailleurs pour cela qu'elle lui a donné le collier d'immunité que Julie lui avait confié. "J'avais dit que je ne donnerais ce collier qu'à une personne méritante. Alors pour son courage et sa classe, parce que ça aurait pu lui coûter le duel que moi je récupère des forces et que je sois en pleine forme, je lui ai donné", explique-t-elle encore. Forcément, elle ne peut qu'être déçue de sortir aux portes de la réunification, mais pour elle, son exil était déjà une belle victoire: "Pour moi, ça a été une victoire dans cette défaite. 11 jours sur cette île, pour moi j'ai gagné Koh Lanta!", se réjouit Raphaële.

Les votes stratèges

En ce qui concerne son élimination lors du conseil et l'unanimité des votes contre elle, Raphaële n'en veut à personne. En revanche, elle regrette tout de même le vote de Dylan et Cédric: "Ils m'avaient dit qu'ils ne voteraient pas contre moi mais ils l'ont fait. Même si ça n'aurait pas changé la donne, j'aimerais juste qu'ils puissent regretter un peu ce choix". Elle est cependant consciente qu'il n'y a rien d'étonnant à cela sur un jeu comme Koh Lanta.

Surtout qu'elle avait déjà cerné le côté stratège de Dylan bien avant de le découvrir à la télé. "J'ai découvert son côté stratégique sur l'île de l'exil via le récit des aventuriers éliminés." Mais c'est surtout quand Clémentine lui a expliqué ce fameux conseil où Dylan disait qu'il n'était pas à l'aise dans son équipe et qu'il n'avait confiance en personne, qui lui a mis la puce à l'oreille."Ça m'a un peu blessée parce que je me suis dit que pendant le temps où j'avais été sur l'île, j'ai passé beaucoup de temps à le réconforter. Chaque fois, je prenais la parole pour lui, je le défendais. Et là je me suis vraiment dit qu'il jouait. Même si ça n'a rien d'étonnant, c'est un peu blessant quand même."

Nathalie et Javier sur les poteaux?

Bref, si elle n'aura pas su atteindre la réunification, elle compte maintenant sur Nathalie pour aller le plus loin possible. "C'est elle qui m'a donné envie de faire Koh Lanta(...) Je la soutiens à 800 %!" Mais si Nathalie reste sa chouchoute de coeur, elle aimerait aussi voir Javier aller loin. "Derrière son côté stratège, c'est un grand enfant Javier. Il est attachant je trouve", confie-t-elle encore. Quant à elle, Raphaële a retrouvé sa petite vie pépère, mais reste satisfaite de son aventure dans ce Combat des Héros: "J'ai mis mon empreinte sur ce Koh Lanta, dans cette aventure!".

Déjà lu?