Ça fait 10 ans qu'Eminem est clean et il le fait savoir sur Instagram

Eminem n'est pas un rappeur comme les autres. Flow unique, univers bien à lui pourtant le rappeur de Détroit est comme beaucoup de stars: il a eu de gros problèmes d'addiction. Ce samedi, Eminem a fêté ses 10 ans de sobriété et il a tenu à prévenir ses fans. 

Comme beaucoup trop de stars, Eminem a eu ses problèmes d'addiction. Mais heureusement, "Slim Shady" ne s'est pas laissé vivre et a tout fait pour se sortir de ces mauvaises passes. Ce samedi, le rappeur de Détroit a fêté ses 10 ans de sobriété et il l'a fait savoir sur Instagram.

Pour fêter ça, il a décidé de montrer son badge des Alcooliques Anonymes. Dessus, on voit le "X" gravé en doré, représentant les 10 années sans toucher à la drogue et l'alcool. Il est orné des trois préceptes du groupes: Unité, Service et Rétablissement. Le tout entouré de la phrase "Soyez honnête avec vous-même."

Overdose

Dans le documentaire disponible sur Netflix, Eminem se confiait devant les caméras en 2013. Il expliquait qu'en 2007 il a frôlé la mort à cause d'une overdose de Méthadone. Car oui, le vice d'Eminem ce n'est pas l'alcool ni l'héroïne, ce sont les medocs.

Dans le magazine Rolling Stone, il expliquait qu'à un moment de sa vie, il prenait entre 40 et 60 pilules de Valium et entre 20 et 30 cachets de Vicodine par jour. À côté, Dr House est un amateur. Le problème, c'est que ces pilules ont ravagé sont estomac: "L'enrobage des pilules de Valium et de Vicodin que j'avais pris pendant des années laisse un trou dans l'estomac. Pour éviter les maux de ventre, je mangeais constamment, et je mangeais mal" expliquait-il.

Course à pied

Alors, Eminem n'a eu d'autre choix que de faire une cure de désintox en 2008. À l'époque, il pesait 108 kilos à cause des crasses qu'il ingérait à longueur de journée. Après s'être désintoxiqué, il a dû perdre du poids. Il a donc trouvé une nouvelle forme d'addiction: la course à pied.

"J'avais aussi besoin de trouver un moyen de fonctionner en étant sobre. A moins d'être complètement défoncé, j'avais du mal à dormir. J'ai donc commencé à courir. Ça me procurait une défonce naturelle avec les endorphines mais ça m'aidait aussi à dormir, donc c'était parfait" expliquait-il pour le magazine Men's Journal. Ces problèmes d'addiction ont été une grande source d'inspiration pour Eminem, il parle d'ailleurs en long et en large dans son album Revival sorti en décembre 2017.

Dans le morceau Castle, il en parle par le biais de trois lettre qu'il a adressé à sa fille Hailie. "Si vous écoutez 'Castle' jusqu'au bout, vous pouvez m'entendre prendre des pilules et tomber. C'est la reconstitution de ma chute dans la salle de bains avant de me réveiller à l'hôpital, sans savoir ce qui se passe" détaille Eminem sur les ondes de Shade 45.

Et enfin, dans le clip de When I'm Gone, il se trouve justement à une réunion des Alcooliques Anonymes. Un hasard? C'est loin d'être sûr.

Déjà lu?