Tu te souviens de Manuel Valls? L'ex-Premier ministre français pourrait se présenter à la mairie... de Barcelone

Après avoir quitté le Parti socialiste et lorgné les rangs d'Emmanuel Macron en 2017, Manuel Valls zieute actuellement du côté de Barcelone. L'ex-Premier ministre français pourrait se présenter l'année prochaine comme candidat à la mairie de la ville catalane au nom de Ciudadanos, le parti de centre-droit opposé à l'indépendance.

Manuel Valls pourrait être le prochain candidat à la mairie de Barcelone. Selon le journal espagnol La Vanguardia, l'ancien premier ministre français, qui est né dans la capitale catalane, a reconnu ce vendredi matin "étudier" l'offre du parti Ciudadanos de prendre part aux élections municipales.

"Je voudrais poursuivre le débat indépendantiste et je vais l'étudier", a répondu Valls dans un espagnol plus que correct lors d'une interview accordée au programme Los Desayunos sur la chaîne TVE. Il faut dire que depuis quelques temps, l'ancien Premier ministre de François Hollande est devenu l'une des voix européennes qui se déclare le plus ouvertement opposée au mouvement indépendantiste catalan.

Mort du séparatisme

"Le projet séparatiste est mort à cause de la réponse du Roi et de l'Europe, mais les idées d'indépendance vont continuer et le processus sera long car la société est très divisée", a déclaré Valls lors de l'interview. Il reste toutefois persuadé que cette demande d'indépendance "sera vaincue". "Je me suis tourné vers la campagne [d'indépendance] non seulement en tant que fils de catalan, mais aussi en tant qu'européen. On a découvert trop tard ce qui se passait en Catalogne", a-t-il ajouté.

Ciudadanos, qui a remporté les élections catalanes le 21 décembre, est actuellement dans une position fragile sur le plan de la politique espagnole. Le parti d'Alberto Rivera, qui ne gouverne dans aucune des principales villes espagnoles, souhaite aborder les élections qui auront lieu l'année prochaine avec des candidats forts et charismatiques. Valls pourrait être l'un d'entre eux.

Et voici son intervention à la télévision espagnole:

Déjà lu?