Trop de Belges ne connaissent pas les règles de sécurité sur la bande d'arrêt d'urgence: que peut-on y faire et ne pas faire? 

Ce jeudi, l'institut Vias s'est intéressé à la fameuse bande d'arrêt d'urgence. Cette bande de l'autoroute réservée comme son nom l'indique, aux urgences, est bien souvent mal utilisée par les conducteurs. Petite piqûre de rappel pour éviter de se mettre en danger pour rien. 

Sur la bande d'arrêt d'urgence, ton espérance de vie est drastiquement réduite. Les experts l'estiment à 20 minutes. C'est donc une zone à éviter sur l'autoroute. Pourtant, l'institut Vias révèle ce jeudi qu'un automobiliste sur trois s'est déjà arrêté sur cette bande. Et dans un cas sur 10, c'était pour des raisons injustifiées.

Selon une étude de Vias, 7 personnes sur 10 s'y arrêtent à cause d'une panne, ce qui est bien. Une personne sur 10 s'y arrête à cause d'un accident tandis qu'une personne sur 10 stoppe son véhicule pour des raisons injustifiées: envie pressante, appel téléphonique ou réglage du GPS. Mais ça malheureusement c'est interdit et si tu es pris en flagrant délit tu risques une amende de 116 euros. Alors, il est important de rappeler les règles de sécurité et les motifs d'un tel arrêt.

Règles de sécurité

C'est bien simple, tu ne peux t'arrêter sur cette bande uniquement en cas de panne et d'accident. Si tu tombes en panne sur l'autoroute et que tu es obligé de t'arrêter, il est primordiale de sortir ton triangle rouge et de revêtir cette magnifique chasuble fluo. Gilet fluo qui doit se trouver dans l'habitacle car tu dois sortir de ta voiture déjà vêtu.

Moins de la moitié des Belges appliquent ces deux règles primordiales. Ensuite, une fois que ces deux règles sont respectées, il faut absolument que tu te places derrière la barrière de sécurité, ne fais pas comme les 53% des Belges qui ne le font pas.

En ce qui concerne le triangle rouge, il doit être placé à 100 mètres de ta voiture. On va pas chicaner pour 2 ou 3 mètres, ne t'en fais pas. Autre chose: logiquement, tu ne peux t'y arrêter si tu ne te sens pas bien, sauf en cas de force majeur. Retiens bien ça, ça peut t'être utile.

10 conseils à respecter si tu es forcé de t'arrêter sur la bande d'arrêt d'urgence

  1. Garez votre voiture le plus près possible des glissières de sécurité ou dans un refuge.
  2. Enclenchez vos feux de détresse si c’est encore possible.
  3. Pensez toujours d’abord à votre sécurité et à celle de vos passagers.
  4. Avant de sortir de la voiture, enfilez votre gilet fluo.
  5. Faites sortir les passagers éventuels du côté droit et demandez-leur de se tenir assez loin derrière la glissière de sécurité.
  6. Quand vous sortez, fixez toujours le trafic. Ne marchez jamais le dos tourné aux voitures en approche.
  7. Placez le triangle de danger à environ 100m de votre voiture. Pour ce faire, marchez si possible derrière la glissière de sécurité.
  8. Avertissez les services de secours et tentez d’indiquer votre localisation précise à l’aide des bornes hectométriques et kilométriques.
  9. Attendez près de la voiture derrière la glissière de sécurité. Ne restez en aucun cas sur la bande d’arrêt d’urgence.
  10. Si votre voiture ne démarre plus, faites-la remorquer sans délai.

Déjà lu?