Mike Pompeo, le directeur de la CIA, a vu secrètement Kim Jong-un et ouvre la voie à une rencontre avec Trump

Le directeur de la CIA, Mike Pompeo, aurait eu un rendez-vous secret avec le dirigeant de la Corée du Nord Kim Jong-un pendant les vacances de Pâques selon le Washington Post. Ce serait un premier pas pour ouvrir la voie entre à une rencontre entre Donald Trump et le dirigeant de la Corée du Nord

"Je suis optimiste sur le fait que le gouvernement des ats-Unis puisse fixer les conditions pour que le président et le leader nord-coréen puissent avoir cette conversation qui nous conduira vers un résultat diplomatique dont Amérique et le monde entier ont désespérément besoin" avait déclaré Mike Pompeo, le directeur de la CIA, la semaine dernière. Et en effet, cela en prend le chemin. Selon le Washington Post, Mike Pompeo a secrètement rencontré le leader de la Corée du Nord, Kim Jong-un, afin de préparer le terrain pour une entrevue avec Trump.

D'ici juin ou avant

Ce mardi, Trump a donné une conférence de presse dans son golf de Mar-a-Lago alors qu'il se trouvait avec le premier ministre japonais Shinzo Abe. Il a déclaré que des discussions directes se tenaient avec la Corée du Nord "à des niveaux très élevés" mais il n'a pas voulu donner de détails. Cinq lieux seraient envisagés pour la rencontre entre Trump et Kim Jong-un, qui se déroulera en dehors des États-Unis. Et le rendez-vous devrait se dérouler "en juin ou plus tôt".

Cette rencontre est le plus haut niveau de contact entre les deux pays depuis 2000. À cette époque, Madeleine Albright, la secrétaire d'État, avait rencontré le père de l'actuel dirigeant, Kim Jong Il.

Sans moi, ça aurait été un échec

Trump a également abordé les relations entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. Les deux pays ont profité des Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang en février dernier pour renouer le dialogue. La Corée du Nord a envoyé des athlètes et une délégation de haut niveau à l'événement. Trump n'a pas hésité à dire que "sans nous, et sans moi en particulier, je suppose, ils ne discuteraient de rien et les Jeux olympiques auraient été un échec." Il a également ajouté que "La Corée du Sud a des projets de rencontre avec la Corée du Nord pour voir s?ils peuvent mettre fin à la guerre. Et ils ont ma bénédiction à ce sujet".

Déjà lu?