Nuisances autour du lac de Louvain-La-Neuve: mieux vaut te montrer respectueux sinon tu vas casquer

Mercredi dernier, le bourgmestre Ecolo de Louvain-La-Neuve décide de prendre un nouvel arrêté de police pour limiter les nuisances autour du lac. Les mauvais souvenirs de l'année dernière l'obligent à prendre les devants, surtout que les beaux jours arrivent. Les premiers P.-V. ont d'ailleurs été dressés.

Chaque udiant de l'UCL le sait: quand le beau temps repointe le bout de son nez, le lac de Louvain-La-Neuve est un endroit idéal pour boire une petite bière et préparer un bon barbecue. Rassure-toi tout de suite, ces deux activités ne sont pas devenues proscrites.

N'empêche, l'Avenir révélait la semaine dernière que Jean-Luc Roland (Ecolo), bourgmestre de la cité estudiantine, avait dû prendre un arrêté de police pour "assurer la propreté, la sécurité et la tranquillité publique aux abords du lac de Louvain-la-Neuve."

Nuisances

Le mot d'ordre: limiter les nuisances. Faut dire que certains étudiants ne sont pas toujours très respectueux des lieux et des voisins, riverains pour la plupart. Il y a même quelques gros porcs: on se souvient par exemple du dépotoir laissé par les étudiants après la session d'examens de l'été dernier.

L'arrêté couvre cette fois une période plus longue et s'étend du 1er avril au 23 octobre. Que précise-t-il? Que les rassemblements informels sont tolérés. Qu'on peut y faire un barbecue si le matériel est portatif entre 10 et 22h30 et que l'on peut y écouter de la musique non amplifiée. On peut toujours y boire de l'alcool.

Il est également demandé aux étudiants de se responsabiliser au niveau des déchets. Nul n'est censé ignorer, en ce lieu, l'importance de la question environnementale.

Premières sanctions

Il ne s'agit en tout cas plus d'un avertissement. Les patrouilles de police ont d'ailleurs procédé aux premières sanctions depuis une quinzaine de jours: "Les équipes de police de notre zone ont déjà rédigé des sanctions administratives", conclut le commissaire", explique le commissaire Lagrange dans la DH de ce mardi.

Ces sanctions administratives peuvent ensuite découler sur des amendes de 30 à 350 euros. Te voilà prévenu: avoue que ça serait quand même bête que toutes tes économies de la semaine partent en fumée.

Déjà lu?