Plastique partout, santé nulle part: après les océans et l'eau, du plastique a été retrouvé dans le sel et...LA BIÈRE

On parle beaucoup du plastique en ce moment. C'est qu'on le retrouve un peu partout: en grande quantité dans les océans, dans les bouteilles d'eau et dans l'estomac de poissons et cétacés. Mais ce n'est pas tout. Une récente étude est plutôt alarmante: des microparticules de plastiques ont été retrouvées dans le sel de mer qu'on vend en magasin et...la bière. Et ça c'est grave! 

Du plastique, on en retrouve absolument partout. Il pollue les océans et tue des animaux marins chaque jour. On en a retrouvé dans l'eau du robinet et en bouteille que l'on consomme chaque jour mais une autre étude vient rendre la situation pire qu'elle ne l'est déjà. Publiée en libre accès sur PLOS, l'étude livre les résultats d'analyses pratiquées sur 159 échantillons d'eau du robinet provenant de 14 pays différents, 12 marque de bières dont l'eau provient de grand lacs et 12 marques de sel marin.

L'eau américaine plus polluée

Concernant l'eau du robinet, l'étude montre clairement que l'eau du robinet américaine est largement plus polluée que l'eau européenne. Alors c'est ça le rêve américain? Mais il y a pire. Du plastique a été retrouvé dans 12 marques de bière différentes. C'est plutôt logique puisque ces brasseries puisent l'eau des Grands Lacs américains par l'intermédiaire du robinet.

Sans surprise, les grandes brasseries ne sont pas concernées par cette présence de microparticules de plastique car elles ont tendance à beaucoup plus filtrer l'eau. Par contre, les plus petites marques évitent de trop filtrer pour que leur bière reste authentique. Une bonne intention mais cela implique une plus grosse présence de plastique.

Un p'tit grain de sel

Enfin, et finalement c'est le plus inquiétant, du plastique a été retrouvé dans 12 marques de sel marin différentes, un produit que l'on consomme quotidiennement. Ces marques provenaient de marchés internationaux donc il est très probable que tu en aies déjà goûté. Cette étude est importante car les particules de plastique sont hyper toxiques et si elles se retrouvent dans notre nourriture, c'est problématique.

"Les plastiques sont hydrophobes et sont connus pour absorber les produits chimiques présents dans leur environnement dont certains sont nocifs pour la reproduction et cancérigènes. Le plastique absorbe également les métaux et les bactéries en grande quantité, qui, une fois ingérés se désintègrent dans l'organisme et peut causer de gros dommages" lit-on en introduction de l'étude. Si on peut se passer de bière, on peut tout simplement pas vivre sans eau ni sel. C'est encore une fois grâce aux aliments les plus simples que l'on se rend compte de la pollution de la planète.

Déjà lu?