Si tu te sens en confiance dans ton couple, tu as plus tendance à oublier la capote

La capote n'a pas toujours la côte. Et chez les couples dans lequel la confiance règne, elle tombe souvent aux oubliettes. Résultat: les jeunes adultes risquent plus de contracter des MST, tandis que les jeunes femmes risquent aussi de tomber enceinte sans le vouloir. 

Pilule, implant, patch, préservatif, stérilet... Il existe différentes contraceptions en fonction de son mode de vie. Ainsi, selon que tu sois en couple, célibataire, maman,... tu choisiras de te protéger comme tu le sens. Mais selon une étude, paru dans The Journal of Sex Research, le choix du mode de contraception dépend également du type de relation entretenue au sein d'un couple.

Pour aboutir à de telles conclusions, les chercheurs de l'Université de l'Oregon se sont entretenus avec 470 jeunes adultes. Ils ont analysé l'évolution de leurs relations au cours de l'année, le degré d'engagement dans la relation, ainsi que le degré d'implication des participants quant aux moyens de contraception au sein du couple. Ainsi, ils ont constaté que tu abandonneras plus facilement la capote pour la pilule par exemple, si tu es investi à fond dans ta relation. Certains couples très investis renoncent même à tout moyen de contraception.

La capote, un tue-l'amour?

Il n'y aurait donc finalement que 41 % des participants qui utiliseraient des préservatifs, 25 % qui prendraient une contraception hormonale et finalement à peine 13 % qui déclarent utiliser les deux. Ce n'est franchement pas beaucoup. Si dans le feu de l'action, tu es probablement trop excité que pour penser au pire, c'est après l'acte que tu commences à prendre conscience du risque que tu as pu prendre.

Comme le rapporte le principal auteur de l'étude, S. Marie Harvey, "ces résultats pourraient avoir d'importantes répercussions car les jeunes adultes enregistrent un plus fort risque de contracter des MST, et les jeunes femmes affichent les taux les plus élevés de grossesses non-désirées."

Alors si sur le coup, c'est un peu pénible d'enfiler une capote, c'est toujours moins pénible que de vivre avec des démangeaisons dans la culotte les semaines qui suivent, ou pire, de découvrir qu'on est séropositif à vie. Mais si tu es dans un couple solide, tu peux toujours faire le dépistage avec ton/ ta partenaire, histoire d'être libre comme l'air!

Déjà lu?