La bière à la Coupe du monde en Russie? Voilà pourquoi elle ne coulera pas vraiment à flots

La Coupe du monde devrait stimuler les ventes de la bière en Russie mais les brasseurs ne sont pas vraiment optimistes. Pourtant, ce serait une excellente opportunité pour les bières russes de conquérir un public plus large. Leur seule chance: que l'équipe fasse une prestation de feu. 

Chez nous, une chose est sûre: la bière coulera à flots pendant la Coupe du monde. Mais on ne peut pas en dire autant chez les Russes. L'agence de presse Reuters explique cela par différentes raisons.

Premièrement, il y a une réglementation stricte sur la vente de la bière, et les Russes eux-mêmes ont un budget très limité qui ne leur permet pas d'acheter beaucoup de bières. En plus, les Russes ne sont pas vraiment favoris dans le tournoi et les supporters n'attendent pas de grandes prestations.

Des concessions

Le gouvernement russe a fait quelques concessions pour faciliter la vente de la bière. Par exemple, il sera possible de vendre de la bière dans les stades et dans les zones de fans. Pourtant, les brasseurs sont pessimistes et une seule entreprise peut vraiment en bénéficier. AB InBev vend des marques telles que Budweiser, Stella Artois et Hoegaarden en Russie. Les marques locales Sibirskaya Korona et Klinskoye sont également détenues par le géant belge de la bière.

Avant, en Russie, tu pouvais acheter des bouteilles de bière en plastique de 2,5 litres. Mais maintenant, la limite est de 1,5 litre. En prenant cette mesure, le gouvernement tente de lutter contre les problèmes d'alcoolisme de la population.

Pour nous, ce format semble très étrange mais en Russie, c'est normal et même très populaire.

La Russie est le cinquième plus grand marché de la bière au monde derrière la Chine, les États-Unis, le Brésil et l'Allemagne.

Le secteur de la bière s'effondre

Mais l'industrie de la bière ne se porte pas bien dans le pays. L'année dernière, ils ont espéré voir une légère augmentation après la Coupe de la Confédération, la répétition générale de la Coupe du monde. Mais en réalité, il y a eu des pertes. Cependant, la Coupe du Monde devrait avoir un effet positif sinon la vente de bière s'effondrerait beaucoup plus vite. Mais cela va fortement dépendre de la performance de l'équipe russe. Et elle ne semble pas très prometteuse.

Les grands brasseurs comme Carlsberg se montrent aussi très prudents concernant la Coupe du monde. Bien sûr, c'est une aubaine mais avec toutes ces règles, ils ne sont pas si positifs. Heineken non plus ne croit pas vendre beaucoup plus de bière en Russie.

Déjà lu?