Un verre d'alcool par jour = 6 mois de vie en moins, selon une nouvelle étude

Un petit verre ça ne fait de mal à personne, hein? L'alcool n'est pas ce qu'il y a de plus sain mais beaucoup voient des avantages à ce breuvage tant aimé. Il y a cette croyance populaire qui dit qu'un verre d'alcool est bon pour la santé. Mais une récente étude prouve exactement le contraire. Ce petit verre peut en effet te coûter six mois de ta vie! 

Paradoxe: on dit "santé" avant de s'enfiler un verre d'alcool alors que c'est précisément ce verre qui peut ruiner ta santé. C'est le résultat d'une étude qui a examiné le comportement de 600.000 personnes vis-à-vis de l'alcool et ce dans 19 pays différents. Il en ressort que la réglementation de l'alcool dans ces différents pays, y compris la Belgique, devrait être revue.

Mauvais pour le coeur

Et toi? Tu bois combien de verres par jour ou par semaine? L'étude explique que la limite à ne pas franchir pour rester un bonne santé est de 5 verres de vin de 175ml par semaine ou encore 5 bières de 50cl. Au dessus de ça, tu risques des problèmes cardiaques et d'autres problèmes pas rigolos.

Les chercheurs ont pu constater tr clairement que si un homme d'une quarantaine d'année dépasse de 4 unités d'alcool la limite recommandée, il risque de perdre deux ans de sa vie. Donc, si il dépasse d'une unité, c'est-à-dire un verre de bière de 25cl, il perdra 6 mois de vie. Ça fait cher la Jup', non? "Au-dessus de deux unités par jour, les taux de mortalité grimpent significativement", a déclaré David Spiegelhalter, un des auteurs de l'étude.

Les Espagnols font pire

Il y a pire: l'étude ne s'est pas intéressée aux effets de l'alcool sur la santé mentale des consommateurs. Mais si l'on prend en compte cet aspect, l'alcool est encore plus dangereux que ce qui a été démontré dans ces recherches.

Mais cette étude permet aussi de faire passer un message aux autorités. Si chez nous la limite est de 10 unités d'alcool par semaine, elle est de 14 au Royaume-Uni. Même chose en Espagne, Italie et États-Unis où la limite est bien trop élevée. Il faut donc être plus stricte à ce niveau-là. En gros, bois moins sauf si tu t'en fous de perdre une demi-année de ta vie.

Déjà lu?