Aux États-Unis, 70% des fruits et légumes contiennent des pesticides... mais ce n'est pas beaucoup mieux chez nous

Si les produits bio ont le vent en poupe, il ne faut pas oublier qu'ils restent une exception. C'est un constat qu'a pu à nouveau faire l'ONG "Dirty Dozen" qui a dressé son nouveau classement des fruits et légumes contaminés. Pour la troisième année consécutive, les fraises sont les moins bons élèves aux États-Unis. Et chez nous?

Si tu veux te mettre au bio, on te conseille de commencer par les fraises. Car elles contiendraient en moyenne au moins 10 pesticides différents. C'est ce qu'a testé l'ONG EWG en établissant son classement annuel Dirty Dozen des légumes et fruits les plus contaminés aux États-Unis.

Il en ressort que 98% des fraises, pêches, nectarines, cerises et pommes sont contaminées par au moins un pesticide. Au niveau des légumes, ce sont les épinards qui remportent la palme: 97% sont contaminés.

The Dirty Dozen List 2018

  1. Les fraises
  2. Les épinards
  3. Les nectarines
  4. Les pommes
  5. Les raisins
  6. Les pêches
  7. Les cerises
  8. Les poires
  9. Les tomates
  10. Le céleri
  11. Les pommes de terre
  12. Les poivrons

The Clean Fifteen List 2018

  1. L'avocat
  2. Le maïs
  3. Ananas
  4. Choux
  5. Oignons
  6. Petits pois congelés
  7. Papayes
  8. Asperges
  9. Mangue
  10. Aubergines
  11. Melons
  12. Kiwis
  13. Cantaloup
  14. Chouffleur
  15. Brocoli

Et chez nous?

Voilà pour les États-Unis. Plus proche de nous en France, une étude de l'ONG Générations futures a réalisé des tests similaires. Les résultats ont été publiés en février dernier et pointent du doigt les mêmes proportions et les mêmes légumes.

Ainsi en France, 72,3 des fruits sont contaminés. Les raisins (89%) sont les pires élèves suivis des clémentines/mandarines (88,4), des cerises (87,7), des pamplemousses (85,7) et des fraises (83). Pour les légumes, les résultats sont meilleurs: 41,1% des légumes en moyenne sont contaminés. Avec des piques pour le céleri (84,9%), les herbes fraîches (74,5) et les endives (72,7).

Nos supermarchés étant très semblables à ceux qu'on retrouve en France, on ne devrait pas être très éloignés de ces chiffres en Belgique. Un rapport européen datant de 2016 classait en tout cas notre pays dans les mauvais élèves de la classe en termes de résidus de pesticides dans notre alimentation.

Déjà lu?