Les sanctions américaines se ressentent en Russie: 50 oligarques ont perdu presque 12 milliards de dollars

Les sanctions imposées par les États-Unis la semaine passée commencent à se ressentir au sein de l'oligarchie russe. 50 des hommes les plus riches du pays ont enregistré des pertes colossales qui atteignent quasiment 12 milliards de dollars.

Les Etats-Unis ont décidé vendredi d'imposer de sévères sanctions économiques aux hommes d'affaires russes, aux entreprises et aux représentants du gouvernement russe. L'administration Trump entendait de la sorte frapper les alliés du président Vladimir Poutine afin de punir Moscou pour avoir interféré dans les élections américaines de 2016 mais également pour leur "comportement malveillant dans le monde entier", rapporte CNN.

Quatre jours plus tard, ces sanctions atteignent déjà une douzaine de milliards de dollars, selon le magazine Forbes. Celui qui a le plus perdu parmi les copains de Poutine, c'est Suleiman Kerimov, avec 1,7 milliard de dollars. Ce membre du Conseil de la Fédération de Russie est depuis quelques temps dans le viseur de la justice pour des histoires de blanchiment d'argent. Il possède des investissement dans de nombreuses entreprises du pays.

Les cinq Russes ayant enregistré la plus grosse perte

© Forbes

Acier, nickel, pétrole, gaz

Les sanctions américaines se ressentent sur les exportations de matières premières comme l'acier, le nickel, le pétrole ou encore le gaz. Le magnat de l'acier Oleg Deripaska, qui détient des participations dans huit des 15 entités frappées de sanctions, a enregistré une perte d'environ 1,6 milliard de dollars. Sa fortune étant estimée à 3,7 milliards, l'homme a perdu presque un tiers de sa fortune en un jour.

Vladimir Potanin, le copropriétaire de Norilsk Nickel, une entreprise spécialisée dans l'exploitation et la transformation du nickel, a perdu 1,2 milliard de dollars. Le neuvième homme d'affaires le plus riche de la Russie, Viktor Vekselberg, également sur la liste des sanctions américaines, a perdu un peu moins d'un milliard de dollars.

Le portail des entreprises russes RBC a calculé qu'au total les 50 russes les plus riches ont perdu près de 12 milliards de dollars lundi. Le plus étonnant dans cette histoire est que le président américain Trump fait tout pour conserver de bonnes relations avec ses contacts russes. Seulement, ces sanctions sont exigées par le Congrès et l'administration Trump... au grand dam du chef de l'État.

Déjà lu?