Double menton et nez déformé: voilà pourquoi on a souvent une sale tronche sur les selfies

Le selfie n'est pas le genre de photo qui te met le plus en valeur, mais pourquoi? Il existe une explication rationnelle à cette déformation du visage qui te donne l'impression d'avoir un nez énorme. Te voilà rassuré.

Si tu es un adepte du selfie, tu as probablement déjà fait la grimace en découvrant le résultat après avoir fait "cheese". Il n'est pas rare d'avoir l'impression d'avoir un nez comme Cyrano de Bergerac, un front kilométrique, la peau plus luisante que du beurre et un double (triple, voire quadruple) menton. Et si tu ne te prends plus jamais en selfie, c'est peut-être aussi pour cette raison peu esthétique.

Ne t'inquiète pas, il y a une explication logique à l'image déformée que le selfie donne de toi. Dans une récente vidéo consacrée à cette technique photographique, le site Vox explique que tout est question de distance entre l'objectif et ton visage. Et c'est cette "distorsion de perspective" qui crée une impression de déformation.

Un nez 30 % plus gros

En effet, lorsque tu te photographies en selfie, l'objectif n'est jamais plus éloigné de toi que ce que permet la longueur de ton bras. Or, pris à une distance d'un pied (un peu plus de 30 centimètres), ton nez peut avoir l'air 30 % plus gros au niveau des narines et 7 % plus large au niveau de l'os que pris à une distance de 5 pieds (soit 1,52 mètre). Car au lieu d'être à l'arrière-plan, ton pif se retrouve à l'avant-plan. Logique que l'on ne voit plus que lui puisqu'il occupe une surface plus importante sur la photo.

Le problème, c'est que cela peut conduire les personnes complexées à passer sur le billard. Une étude de l'American Academy of Facial Plastic and Reconstructive Surgery (AAFPRS) révèle d'ailleurs qu'en 2017, 55 % des patients qui ont eu recours à la chirurgie esthétique sur le visage l'ont fait pour "être mieux sur les selfies", contre 42 % en 2016. Soit une augmentation de 13 %, ce qui n'est pas rien...

Il n'y a plus qu'à attendre que les caméras des smartphones se dotent d'une technologie capable de rectifier nos traits, de manière à avoir l'air photographié à une distance plus naturelle. Des chercheurs de l'université de Princeton, aux États-Unis, ont d'ailleurs mis au point en 2016 un outil capable de manipuler la position et la distance entre la caméra et le visage d'un sujet sur une photo déjà prise. C'est un bon début, mais ce n'est pas encore tout à fait au point.

Il ne reste donc que deux solutions à ce problème gênant: soit tu as le bras long, soit tu as moins de chance et tu achètes un selfie stick pour compenser!

Déjà lu?