INTERDIT! Aujourd'hui, personne ne peut danser ni faire la fête en Allemagne, mais sais-tu pourquoi?

Aujourd'hui, c'est Vendredi saint. Et en Allemagne, il semblerait que cela soit vraiment un big deal. Pour donner un exemple, il est interdit de danser, de faire la fête ou de jouer de la musique en public aujourd'hui. INTERDIT! Par la loi. Autre exemple: il est interdit de projeter plus de 700 films. Pour quelle raison? Parce que: "la souffrance de Jésus-Christ doit être rappelée en paix". 

Le Vendredi Saint, est la seule "journée calme" imposée dans tous les États fédéraux en Allemagne, même si les règles quant à cette journée diffèrent légèrement d'un état à un autre. Dans beaucoup d'entre eux, le samedi de Pâques est toujours la journée officielle tranquille. Les boîtes sont fermées, ou si elles ouvrent, c'est un simple bar sur la piste de danse et pas plus.

Pour les autres jours fériés (où les mêmes règles sont d'application), le régime est différent pour chaque état. Il y a d'autres jours d'interdiction dans certains états comme le Volkstrauertag (une journée du souvenir de la guerre), le Ewigkeitssonntag (le dernier dimanche de l'année liturgique), la Toussaint ou encore le 24 décembre.

Article 140

Le régime est soutenu par l'article 140 de la Constitution allemande qui accorde une "protection" spéciale aux dimanches et aux jours fériés, mais aussi aux jours tels que "les jours de repos du travail et d'élévation spirituelle". Parce que l’Église se souvient de la mort et de la résurrection de Jésus à Pâques, l'exubérance est considérée comme inappropriée. Le fait que l’État impose aussi ces règles ecclésiastiques aux non-croyants est, en 2018, un gros problèmes pour un bon nombre d'Allemands.

L'année dernière, l'Association des villes et des communes allemandes avait appelé les politiciens à assouplir l'interdiction de danser à Pâques. La cour constitutionnelle a déjà insisté en 2016 sur l'adaptation des règles car elles sont en conflit avec la liberté de rassemblement.

Aujourd'hui, le Parti Pirate appelle à la manifestation dansante dans les rues de Stuttgart pour protester contre l'interdiction de danser et aussi pour une meilleure séparation de l'Église et de l'État. La manifestation est autorisée par les autorités, mais s'il y a effectivement dans gens qui dansent, ils pourraient devoir payer une amende de 1.500 euros.

Interdiction de film

Depuis 1952, une liste de films "nicht feiertagsfrei" a été tenue et mise à jour au fur et à mesure. La liste, selon le FSK, l'institution qui gère l'interdiction des films, contient des films dont l'histoire n'est pas "appropriée". Ce que signifie "non appropriée" reste très vague. Les critères pour établir cette liste de films ne sont en effet pas fixes. Cependant, le blasphème et le comportement immoral sont mentionnés comme étant des raisons d'interdire le film.

Parmi les films interdits, figurent notamment King Kong, Terminator, Mad Max... Il y a deux ans, un cinéma de Bochum a été condamnée à une amende de 100 euros parce qu'il avait projeté le film The Life of Brian.

Déjà lu?