Basique: les 10 punchlines d'Orelsan dans lesquelles tu te retrouves 

Qu'on soit ado, jeune adulte ou adulte accompli, on se retrouve tous dans les chansons d'Orelsan. En cinq albums (trois solos et deux en duo avec Gringe, sans compter les mixtapes), Orel en a lâché des punchlines. Grâce à sa capacité à capturer les petits moments du quotidien, tu t'es d'office retrouvé dans ces 10 phrases lâchées par le rappeur français. Basique. 

1. "Un jour tu trouves la Vodka-Red Bull dégueulasse, la musique est trop forte tu connais aucun son qui passe"

Tu peux toujours compter sur Orelsan pour te filer un bon gros coup de vieux! Ralala ces "p'tits jeunes" qui s'enjaillent sur de la musique inconnue en buvant des boissons qui, à toi, te filent de l'arythmie...Insupportable. (Tu étais pareil avant)

2. "Y a pile le nombre de gobelets par personne, faut écrire vos noms car tata est le genre de crevarde qui lave les assiettes en carton"

On a tous ce tonton et cette tata qui récupère les emballages cadeau à Noël pour les réutiliser l'année suivante. C'est pour ça qu'on les aime, hein!

3. "Plus l'émission m'abrutit plus j'ai envie de la regarder"

Ce genre de réflexion que tu te fais à chaque fois que tu mates les Anges ;-).

4. "Si jamais tu t'endors en premier dans une soirée, s'regarder dans la glace c'est la base dès qu'tu viens de te lever. Au cas où, ça t'évitera d'passer les repas de famille avec une bite dessinée sur la joue"

On a tous ces potes un peu relou qui sortent le marqueurs indélébiles après une soirée un peu trop arrosée...Et si ce n'était qu'une bite, ça irait mais ça va souvent bien trop loin.

5. "Demain on prendra le temps de regretter ce qu'on a fait la veille"

TA devise quand tu sors pour te mettre la pire! Tu profites, tu profites jusqu'au lendemain où tu te caches sous ta couette tellement tu assumes pas ta soirée.

6. "L’avenir appartient à ceux qui se lèvent à l’heure où je me couche"

Un grand classique, toi tu es un oiseau de nuit. Quand tu vas te coucher, tes parents vont bosser ou tes collocs vont en cours. Tu te réveilles à 16h quand ils rentrent et tu peux lire leur mépris dans leur regard. Mais qu'est-ce que c'est bon!

7. "J'cours à ma perte, plus j'dors plus j'suis fatigué"

Le grand mystère de la vie. Tu es tellement fatigué tout le temps que tu penses être atteint de la mononucléose. Mais t'as trop la flemme d'aller chez le médecin pour faire des examens. Surtout que tu as pas étudié.

8. "Comme une pucelle dans un gang-bang: j'en branle pas une"

Toi, lors d'un travail de groupe tu étais le gars/la fille qui était toujours là, qui l'ouvrait mais qui en foutait pas une. Et tu iras en enfer pour ça. Sur ton CV, tu as mis "glandeur/glandeuse professionnel(le)".

9. "J'ai des portraits d'mes ex: on fera des parties de fléchettes"

T'es du genre à pas rester en bons termes avec tes ex. À tel point que tu leur voues une haine infinie. Par contre, tu es pas à l'abri d'un appel vers 4h du matin après une grosse soirée. Petit(e) hypocrite!

10. "Devinette: qui est tellement imbibé que si t'allumes ton briquet à côté d'lui le mec prend feu direct?"

Mmmmh...Toi? Et le lendemain à 10h du mat' tu lâches des trucs genre: "Plus jamais je bois". C'est cela oui...

On a tous quelque chose en nous d'Orelsan!

Déjà lu?