Finalement, non: Lance Amstrong ne se pointera pas au Tour des Flandres... "pour des raisons familiales"

Après de semaines de tergiversions, de pression populaire et une lettre écrite par le président de l'UCI, le Tour des Flandres n'accueillera finalement pas Lance Armstrong. Mais selon le septuple vainqueur (déchu) de la Grande Boucle, la raison de sa non-venue est tout autre: sa famille a besoin de lui.

Le Tour des Flandres, c'est pour ce dimanche. Il s'agit du point d'orgue de ce que le monde du vélo appelle les classiques flandriennes. Cette course a vu s'imposer des coureurs de légende dont le dernier en date était Philippe Gilbert, l'année dernière.

Une invitation qui a fait grincer des dents

En marge de cet événement majeur de la saison des classiques, le boss du Ronde Wouter Vandenhaute a eu l'idée quelque peu surprenante d'inviter Lance Armstrong dont la réputation dans le monde du vélo est au plus bas. Il s'agit d'une sorte de colloque réservé aux entreprises.

L'Américain, vainqueur à sept reprises du Tour de France avant d'en être déchu, a fait savoir sur sa page Facebook qu'il ne se rendrait pas dans les Flandres ce week-end. Tous se disent alors que la pression était tout simplement trop forte pour le Texan. Outre la pression populaire ou celle du peloton, c'est le président de l'UCI (Union cycliste internationale) en personne qui a écrit une lettre adressée à Wouter Vandenhaute.

"Moments difficiles"

Mais cela n'aurait pas motivé le choix de Lance Armstrong si on en croit son message sur les réseaux sociaux: "Je me réjouissais de venir en Belgique pour le Tour des Flandres, et je regrette que des raisons familiales m'empêchent d'être là pour apprécier ce qui sera sans aucun doute une journée excitante."

Celui qui a pris sa retraite dans le peloton en 2011 précise ensuite sa pensée: "Ma famille passe avant tout et je dois être près d'eux pour l'instant. Je suivrai la course du Texas. J'aimerais remercier Wouter Vandenhaute pour m'avoir invité à fêter ce véritable Monument, et Roberto Martinez de venir alors que je ne peux malheureusement pas être avec vous".

En effet, c'est le sélectionneur des Diables Rouges qui été choisi pour remplacer l'ex-coureur. Wouter Vandenhaute semble lui avoir joué le jeu en souhaitant "à Lance et à sa famille beaucoup de courage dans ces moments difficiles".

Mouais, il sera quand même difficile de nous faire croire que la pression autour de cette invitation surprise n'a pas joué. Pour rappel, Lance Armstrong est devenu persona non grata depuis ses aveux en 2013.



Déjà lu?