Le rap persona non grata: Lacoste refuserait de bosser avec Roméo Elvis à cause de son orientation musicale

Roméo Elvis a deux passions dans la vie: la musique et les crocodiles. Cette passion pour les grands reptiles s'est naturellement transformée en obsession pour les fringues Lacoste. D'ailleurs, tout le monde pensait qu'il était sponsorisé par la marque au croco avant que Roméo calme tout le monde: la marque refuserait de collaborer avec lui parce qu'il fait du rap. 

Voilà quelque chose qui ne va pas redorer l'image du rap déjà bien ternie des suites de la polémique Damso. Roméo Elvis, rappeur fanatique des crocodiles et de Lacoste, adorerait être sponsorisé par sa marque préférée. À vrai dire, tout le monde pensait qu'il l'était vu qu'il ne sort jamais sans ses sapes floquées du croco.

Mais en fait pas du tout. Il a d'ailleurs mis les choses au clair sur Twitter. "Ah parce que vous pensez vraiment que Lacoste me file des sapes en fait ? Non ça serait trop facile..." dit-il avant d'ajouter "J’ai des propositions de grosses marques de haute couture (vraiment pas des trucs de merde) mais Lacoste refuse de collaborer avec moi parce que je fais du rap." Et bim! Un pavé de plus jeté dans la marre.

Un manque à gagner

Lacoste n'a toujours pas réagi à cette déclaration du rappeur et il serait intéressant d'avoir leur version des faits. Mais on dirait bien que Lacoste est resté bloqué au 20ème siècle où les vêtements au crocodile étaient réservés aux personnes aisées. Ce n'est pas pour rien que le petit crocodile se balade un peu partout sur les courts de tennis, un sport réservé à la bourgeoisie à ses débuts.

Pourquoi ne pas toucher un public plus large? Roméo Elvis compte plus d'un million de vues sur la plupart de ses clips, est en concert toutes les semaines et joue à fond sur son admiration pour les crocodiles. Il semble donc être le collaborateur parfait pour la marque française. Encore plus étrange: le rappeur Moha La Squale avait été invité à un défilé de Lacoste en février dernier. Voila qui ne semble pas confirmer la version du Belge.

En tout cas, le rappeur semble décidé de titiller la marque et se plait à partager des articles de presse évoquant cette polémique qui n'en est pas encore une. En tout cas, si la marque confirme l'information, Roméo n'aura plus que ses yeux pour pleurer. Des larmes de crocodiles, évidemment.

Déjà lu?