Stormy fait tout trembler: voici pourquoi Trump ne pourra pas gagner ce coup-ci

L'actrice porno et strip-teaseuse Stormy Daniels a déclaré dans une interview accordée au programme 60 Minutes de CBS qu'elle et sa fille avaient été menacées pour qu'elle se taise sur sa liaison avec le président américain Donald Trump. "C'est une mignonne petite fille, ce serait dommage si quelque chose arrivait à sa mère", aurait dit l'homme à propos de sa fille. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'affaire peut avoir des conséquences graves pour Trump.

Il est frappant de voir comment Trump est resté silencieux sur l'affaire Stormy Daniels. Lorsque d'autres femmes l'avaient accusé, il avait violemment réagi sur Twitter et avait menacé d'aller au tribunal. Mais ici, toutes les réactions émanent des porte-paroles de la Maison Blanche (qui nient l'existence de l'affaire) ou de son avocat (qui prétend avoir payé à Stormy Daniels les 130.000 dollars de sa propre poche).

Trump est généralement un maître dans la gestion des médias, mais cette fois, il a trouvé plus fort que lui avec le porte-parole de Stormy Daniels. Avant la diffusion de l'émission 60 minutes, l'actrice porno a lâché de nouvelles infos sur son affaire presque tous les jours. Son avocat Michael Avenatti ne pouvait plus être ignoré des chaînes de télévision américaines.

"Il sait que je dis la vérité"

Daniels, de son vrai nom Stephanie Clifford, aurait eu des relations sexuelles non protégées avec Trump en 2006, juste après la naissance de Barrons, un fils de Trump, âgé de 11 ans. Trump a toujours nié cela. "Il sait que je dis la vérité", a déclaré Daniels à propos de Trump dans l'interview avec 60 Minutes.

Son avocat a déclaré plus tôt que le public pourrait croire l'histoire après avoir vu cette interview tant attendue, mais Daniels n'a pas répondu à la question qui demandait si elle avait des preuves pour étayer ses allégations.

L'avocat de Daniels avait déclaré auparavant que sa cliente avait été menacée de violence physique. Durant l'interview, Daniels a affirmé qu'en 2011, cinq ans après l'incident, elle avait été menacée par un homme inconnu dans un parking à Las Vegas. Cela s'est passé quelques semaines après qu'elle ait accepté de se confier à un magazine pour 15.000 dollars.

Pas de détails

Au début du mois, Daniels a déclaré qu'elle souhaitait aller au tribunal pour déclarer l'invalidité du contrat de silence passé avec Trump. Le contrat a été signé en 2016 pour l'élection présidentielle.

L'affaire menaçait d'éclater juste avant la campagne présidentielle. Afin d'éviter le scandale, Stormy Daniels s'est vu offrir un contrat. En échange de 130.000 dollars, elle devait garder le silence.

Daniels a déclaré que le contrat n'était pas valide parce qu'il n'avait pas été rédigé par Trump, mais par son avocat Michael Cohen. Cohen a versé 130.000 dollars à Daniels de sa propre poche pour la signature du contrat.

Un cabinet d'avocats en charge des affaires de Trump a déposé une réclamation de plusieurs millions contre Daniels. Elle n'aurait pas respecté le contrat de confidentialité et devrait donc lâcher au moins 20 millions de dollars: 1 million par violation.

Pour Trump, le scandale n'est pas tellement dans les détails juteux de la relation sexuelle, mais - comme toujours - dans la dissimulation des informations. Qui a payé les 130.000 dollars? Cela a-t-il été commandé par Trump? Et a-t-il violé les règles des élections américaines?

Pourquoi Trump ne peut pas gagner

Sans aucun doute, l'intérêt financier joue un rôle. Avec sa tournée de strip-tease "Make America Horny Again" et un livre potentiel "kiss & tell", Daniels peut décupler les 130.000 dollars qu'elle a reçus en 2016.

Mais Trump ne pourra jamais gagner ce combat. S'il attaque la star du porno en justice, il admet implicitement qu'il y a eu une liaison. S'il ne le fait pas, Stormy Daniels peut faire ce qu'elle veut. En outre, cela ouvrirait la voie aux autres femmes qui ont signé un contrat de silence dans le passé. Elles pourront maintenant suivre l'exemple de Stormy Daniels.

En fait, le président a déjà perdu. L'avocat de Trumps affirme que l'actrice porno a violé le contrat vingt fois et demande maintenant 20 millions de dollars en compensation. C'était exactement ce que Stormy Daniels et son avocat espéraient. Le président doit maintenant préciser dans un procès pourquoi Daniels a dû se taire.

Plus à venir

D'autres poursuites vont suivre. La playmate Karen McDougal aurait également eu une liaison extraconjugale avec Trump. Un éditeur qui est ami avec Trump avait essayé de planquer cette affaire sous le tapis avec un soi-disant contrat "catch and kill". McDougal dit aussi que ce contrat ne vaut rien. Dans une interview accordée à CNN, elle décrit en détail sa liaison avec Trump.

Et ça ne s'arrête pas là. La semaine dernière, un juge à New York a ignoré les objections de Trump et a donné le feu vert pour une plainte déposée par Summer Zervos. Zervos a participé à l'émission de télé-réalité de Trump The Apprentice et elle l'a accusé d'attouchements non désirés. Zervos appellera sans aucun doute les dix-huit femmes comme témoins qui ont accusé Trump de harcèlement sexuel. Le président des États-Unis pourrait devoir témoigner sous serment.

Déjà lu?