March For Our Lives: des jeunes américains envahissent les rues pour exiger des lois plus strictes sur les armes

Le mouvement de protestation des jeunes Américains contre la législation des armes ne semble pas s'arrêter de sitôt. Dans plus de 800 endroits aux États-Unis, des jeunes sont descendus dans les rues pour protester contre le président Donald Trump et le puissant lobby des armes: la NRA. 

Un peu moins d'un mois après la fusillade qui a fait 17 morts dans un lycée de Floride, les étudiants continuent leurs protestations contre la législation américaine concernant les armes à feu.

Pour rappel, le meurtrier du lycée de Parkland était très jeune, présentait des troubles psychologiques mais a tout de même réussi à se procurer des armes. Cela a suscité un océan de critiques envers le gouvernement et le puissant lobby des armes: la National Rifle Association (NRA).

March For Our Lives

Le président Donald Trump a d'abord réagi avec quelques mesures surprenantes comme armer les professeurs. Le genre de décision qui plait à la NRA. Sans surprise, cela n'a fait qu'intensifier la grogne des citoyens et des familles des victimes.

Le 14 mars dernier, les étudiants américains ont quitté leur école en signe de protestation et dix jours plus tard la March For Our Lives a été organisée dans tout le pays.

Des milliers de personnes en rue, Trump au golf

Les organisateurs espèrent un demi million de participants à la plus grande marche: celle de Washington. Il est actuellement trop tôt pour déterminer si ce chiffre sera atteint, mais le taux de participation semble énorme si l'on se réfère aux premières images.

Il y aussi des manifestations dans d'autres villes américaines et dans de grandes villes étrangères comme Sydney, Londres, Madrid ou Tokyo. Donald Trump, lui, n'a pas encore réagi. En ce moment, selon les médias américains, il jouerait au golf en Floride.

L'ex-président Obama a affiché son soutien

"Michelle et moi sommes inspirés par tous ces jeunes qui ont organisé ces marches. Continuez, c'est vous qui menez notre pays. Rien ne peux empêcher un million de voix d'amener le changement.

La foule à Washington est impresionnante

La March For Our Lives se déroule aussi dans d'autres villes

Des jeunes qui ont fait face à des fusillades ont livré des témoignages poignants

Déjà lu?