Le coeur de la France continue de saigner: le gendarme héros de l'attaque du supermarché en France est mort

Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, le gendarme qui s'était proposé hier vendredi comme otage auprès du jihadiste auteur des attaques en France, est mort des suites de ses blessures. C'est ce qu'a annoncé cette nuit le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. 

L'attaque terroriste survenue hier dans un supermarché de Trèbes dans le sud de la France n'aura donc pas fait trois morts, mais bien quatre.

Hier dans la journée, un homme, Redouane Lakdim a ouvert le feu en pleine rue et s'est ensuite retranché dans un supermarché. Il a ensuite procédé à une prise d'otages, avant que le lieutenant-colonel Beltrame de se propose comme otage à la place de toutes les personnes retenues. L'assaillant a finalement été neutralisé et abattu par les forces spéciales du GIGN à la suite d'un assaut mais il a entre-temps tué trois personnes. Le gendarme retenu otage a lui été aussi pris dans l'assaut et de nombreuses balles l'ont atteint. Il s'est battu pour la vie jusqu'au bout mais est décédé cette nuit à l'hôpital

"Héroïsme, bravoure, sacrifice"

"Jamais la France n'oubliera son héroïsme, sa bravoure, son sacrifice", a déclaré le ministre d' l'Intérieur Gérard Collomb sur son compte Twitter.

Déjà lu?