À vomir: cet artiste fait couper, rôtir à la poêle et manger de la peau humaine dans un musée en Lettonie

Arturs Berzins, un artiste letton bien connu, a présenté un spectacle très étrange - pour ne pas dire glauque - dans un musée de la capitale Riga. Il s'agit en réalité d'une expérience dans laquelle deux êtres humains se mangent l'un l'autre un morceau de peau... et tout cela devant les yeux des visiteurs présents.

Lorsque l' re humain aura épuisé toutes les ressources de la planète, devra-t-il manger son propre voisin pour se nourrir? C'est la question très sérieuse que soulève l'artiste Arturs Berzins dans son spectacle "Eschatologie", présenté il y a quelques jours dans un musée de Riga en Lettonie. Mais on ne sait pas comment le public présent a fait pour ne pas vomir, car il faut avoir le c?ur bien accroché pour regarder l'expérience jusqu'au bout.

Dans la vidéo postée sur YouTube par l'artiste, on le voit ainsi en combinaison blanche extraire un morceau de peau du dos de deux acteurs assis, un homme et une femme. Il n'est pas clair s'il découpe réellement leur dos ou s'il s'agit d'une mise en scène très bien exécutée, mais en tout cas cela s'est fait sans anesthésie.

Sans oublier les épices

Ensuite, l'artiste letton met les deux morceaux de chair humaine dans une poêle et les fait rôtir quelques minutes. Comme s'il préparait un steak, il ajoute même un peu d'épices. Une fois la viande cuite, il retourne vers les deux acteurs, qui ont toujours le dos dégoulinant de sang.

L'homme et la femme se lèvent et ouvrent la bouche. Tu devines la suite: ils avalent leurs morceaux de peau, sans même afficher une mine dégoûtée. Le tout se déroule sur une musique d'ambiance on ne peut plus sinistre.

Le "spectacle" a été posté en live sur Facebook, sans doute pour sensibiliser le plus de monde possible au cannibalisme. Bien évidemment, les internautes ont été choqués et certains ont même porté plainte contre l'artiste de 33 ans. Selon le Daily Mail, une enquête a été ouverte, mais les autorités peinent à trouver un motif à charge contre Arturs Berzins, les acteurs ayant tous les deux marqué leur volonté pour participer à cette expérience...

Âmes sensibles s'abstenir, voici la vidéo

 

Déjà lu?