Après le loup, verra-t-on également des chacals en Belgique?

Un prédateur sauvage plus grand que le renard mais plus petit que le loup pourrait débarquer en Belgique très bientôt. Il s'agit du chacal doré, un canidé pour l'instant plutôt répandu dans le Sud-Est de l'Europe mais dont la population ne cesse de croître et de s'étendre sur le continent.

Plusieurs loups ont été aperçus en Belgique ces derniers mois et une louve a même déjà attaqué des moutons. L'affaire a fait grand bruit mais il se pourrait bien que la popularité de ces animaux soit bientôt éclipsée par l'arrivée d'un nouveau prédateur, dont la forme et la taille peuvent, de loin, rappeler le loup.

Le chacal doré, plus généralement présent en Afrique du Nord et en Europe du Sud-Est, serait en train d'arriver sur le territoire belge, annonce la Dernière Heure mercredi. Ce canidé, capable de se déplacer rapidement durant de longues journées sans boire ni manger, envahit chaque jour de nouveaux espaces. Aucune preuve de son existence en France ou en Belgique n'a encore été trouvée mais des indices laissent croire que certains individus sont déjà de passage.

70.000 en Europe

"Dans les années 70, on en trouvait uniquement dans les Balkans mais depuis, les populations ont explosé. On parle maintenant de près de 70.000 individus en Europe. Pour le moment, on en trouve surtout dans les pays de l’Est, en Bulgarie et en Grèce mais aussi en Allemagne, en Suisse et en Estonie. On sait aussi depuis longtemps que l’animal se rapproche de la France et de la Belgique", explique à la DH le spécialiste des grands prédateurs Anthony Kohler.

Tout comme le loup, le chacal ne représente pas vraiment de danger pour l'humain. Et de type opportuniste, le chacal ne représente en principe pas de danger pour le bétail non plus. Sur le plan alimentaire, il ressemble plus au renard. Il se nourrit principalement de charognes, de fruits et réussit parfois à chasser des petites proies comme les petits mammifères, les insectes, les batraciens, les reptiles et les oiseaux. Même s'il ne dirait pas non à un bon poulet ou une grosse cuisse d'agneau...

Déjà lu?