Non, le Recyclart n'a toujours pas trouvé de nouveau lieu pour poser ses 12 camions d'affaires

Après avoir été prié de quitter l'espace qu'il occupait depuis 20 ans sous la gare de Bruxelles-Chapelle, le Recyclart est à la recherche d'un lieu où poser ses 12 camions d'affaires. Mais, malgré ce qu'ont annoncé certains médias et politiciens, l'équipe n'a toujours pas trouvé de nouvel espace.

Depuis presque un mois, le Recyclart est SDF. Le centre culturel undreground qui vibrait au cœur de Bruxelles a dû quitter les lieux fin février parce qu'Infrabel estimait que le bâtiment n'était pas aux normes de sécurité. Le départ du centre a donné lieu à toutes sortes de spéculations. Entre les politiciens qui ont saisi l'occasion pour essayer de toucher un certain électorat en proposant d'accueillir le centre chez eux et certains médias qui se sont précipités pour annoncer la relocalisation de Recylart, beaucoup d'infos ont circulé.

C'est pourquoi la direction de l'organisation a décidé de mettre les choses au clair. "Nous lisons dans la presse toutes sortes d'articles ou infos qui concernent des scénarios d'avenir pour Recyclart", explique-t-elle dans un communiqué. "Soyons clairs à ce stade: nous n'avons pas encore reçu de nouvelles ou de propositions crédibles. La Ville de Bruxelles n'a pas encore signé de bail ou emphythéose avec la SNCB pour les espaces de Chapelle."

Réinvestir l'endroit?

Et si l'on remettait l'espace aux normes de sécurité, Recyclart pourrait-il revenir? Pas comme on l'a connu. "Imaginons un instant qu'on puisse effectivement y retourner (ce dont nous serions ravis bien sûr): on ne peut pas oublier que l'usage du couloir de la gare nous est désormais refusé. La SNCB construit un mur de briques là où se trouvait notre paroi coulissante", poursuit la direction.

"Cela a des conséquences drastiques sur notre usage possible des lieux en l'état: on ne pourra alors accueillir que 200 personnes au maximum, ce qui pose la question de nos concerts, soirées, fêtes..."

Un point positif est tout de même mis en avant: "Dans le cadre du contrat de quartier durable Jonction, la Région et la Ville ont bloqué un budget pour la mise en conformité aux normes de sécurité incendie d'une nouvelle salle (qui se trouvera à côté de notre salle existant, soit aussi sous les trains)". Le problème est qu'on ne sait pas encore quand cette salle verra le jour. "Le planning pour les études, travaux et mise en service de tout cela n'existe pas encore à ce jour."

Survie dispersée

Pour le reste, Recyclart s'est "dispersé" un peut partout dans Bruxelles. Son bar/resto s'est pour l'instant déplacé aux Brigittines, Fabrik reste encore rue de la Philantropie et des expo estampillées Recyclart ont (ou auront) lieu au Botanique, aux Ateliers Clause et au WTC.

Jusqu'ici, l'équipe semble malgré tout optimiste. Elle conclut même en disant que "Recyclart will never die"!

Déjà lu?