Flippant: en téléchargeant l'archive de tes données personnelles, tu réalises à quel point Facebook sait TOUT sur toi

Tu ne l'as peut-être jamais testée, mais il existe une fonctionnalité sur ton profil Facebook qui te permet de télécharger toutes tes données personnelles archivées sur le réseau social. On en a fait l'expérience, mais accroche-toi car le fichier reçu est incroyablement détaillé. Tout de chez tout y est.

Les photos que tu likes, les posts que tu commentes, les messages priv que tu envoies, les mises à jour que tu fais sur ton profil... Il y a tant d'informations que Facebook conserve, mais que tu peux avoir à l'oeil en consultant ton profil. Hélas, ce n'est que la partie visible de l'iceberg. En réalité, le réseau social sait tout sur ta vie, probablement même plus que toi-même.

Pour t'en rendre compte, il existe une fonctionnalité que tu n'as peut-être jamais utilisée: le téléchargement d'une copie de tes données Facebook. On l'a testée pour toi, mais tiens-toi prêt, la suite de cet article va te foutre les boules.

Dates et heures de connexion, navigateurs utilisés, adresses IP...

Le fichier zip reçu est incroyablement complet et détaillé, signe que Facebook est très intrusif dans la collecte de données de ses utilisateurs. Tous tes faits et gestes y sont listés, depuis ton inscription le 19 septembre 2008 à 18h24. En dix ans, le réseau social a conservé des milliers de photos et vidéos que tu as postées ou dans lesquelles tu as été identifié. Tes dizaines de milliers de commentaires et de likes. Les modifications de ta liste d'amis: les 828 amis que tu possèdes actuellement, mais aussi ceux que tu as supprimés, les invitations auxquelles tu n'as jamais répondu ou celles que tu as rejetées. Tes déménagements, changements d'études, ton premier job... Tout y est.

Et pas seulement. En plus de ces données, qui ont été à un moment visibles sur ton profil, Facebook garde en mémoire toutes les dates et heures précises auxquelles tu t'es connecté et déconnecté. Mais il sait aussi te dire quel navigateur (Chrome, Mozilla, Internet Explorer...) tu as ouvert, et même l'adresse IP de l'appareil que tu as utilisé.

...Des numéros de contacts que tu n'as même pas dans ton répertoire

En outre, le tout puissant Facebook possède également les applications Messenger et WhatsApp, pour lesquelles il y a donc aussi un historique. Dans le document HTML "contact_info" reçu, il est d'ailleurs stupéfiant de voir apparaître une liste interminable de numéros qui ne figurent même pas dans notre répertoire. Le réseau social couplant, en fait, tes contacts sur WhatsApp avec les numéros de téléphone que tes amis ont inscrits sur leur profil Facebook.

Ne te méprends pas, Messenger n'a rien de confidentiel, même si l'app te sert à envoyer des messages privés. Toutes tes conversations figurent également dans les archives de Facebook: leur nombre, le nom de tes interlocuteurs, mais aussi la date et l'heure des messages envoyés et reçus. Si tu envoies des photos et vidéos, le réseau social sait aussi te dire quel appareil photo tu as utilisé, et même l’orientation et l’exposition choisie pour capturer les images!

Tes centres d'intérêt deviennent des centres d'intérêt publicitaires

Enfin, tu le sais certainement, Facebook est en contact permanent avec des tonnes d'entreprises. Il leur vend une partie de tes données personnelles pour leur permettre de mieux cibler leurs publicités. En fonction des informations que tu lui fournis et d'autres que tu ne lui donnes pas (comme par exemple les publicités qui s'affichent sur ton accueil et sur lesquelles tu cliques), le réseau est à même de déduire tes centres d’intérêt publicitaires.

En gros, Facebook sait, par exemple, que tu regardes beaucoup de séries sur Netflix, que tu es un grand fan de Game of Thrones, que tu as un abonnement chez Basic Fit, que tu aimes prendre soin de ta peau et te maquiller... ou encore que tu cherches actuellement un nouveau bikini pour cet été! Si tu as remarqué, tous tes goûts se reflètent d'ailleurs dans les publicités qui te sont proposées sur ton accueil. Là encore, toutes ces données figurent dans ton archive personnelle.

Bientôt un nouveau règlement sur la protection des données

Si tout cela te fait flipper, sache que tu disposeras bientôt de plus de droits dans l'utilisation que font les sites web de tes données personnelles. Et ce, grâce à un nouveau règlement européen, le RGPD ("Règlement général de la protection des données"), qui entrera en vigueur le 25 mai prochain.

Le texte prévoit que tout site qui collecte des données personnelles sur ses utilisateurs devra être capable de leur fournir une archive complète et dans un format compréhensible par tout un chacun (comme le fait déjà Facebook). Les sites devront également demander le consentement des utilisateurs avant d’utiliser leurs données personnelles, tout en leur précisant bien ce qu'ils feront de ces données et combien de temps ils les conserveront. Enfin, le RGPD inclut un droit à l’effacement, qui permettra à chaque internaute de demander la suppression de données le concernant.

Tout cela, dans le but d'obtenir une meilleure protection des données de la vie privée et une plus grande transparence. On l'espère en tout cas!

À toi de jouer: pour télécharger ta propre archive de données personnelles, connecte-toi d'abord sur ton compte via un ordinateur

© Facebook/capture d'écran

Une fois sur ton profil, clique sur la petite flèche qui va vers le bas, tout en haut à droite, et choisis l'avant-dernière dernière option "Paramètres". Clique ensuite sur "Général", et c'est là que tu as un lien te proposant de "Télécharger une copie de vos données Facebook".

Étape 2: clique sur le bouton vert "Créer mon archive"

© Facebook/capture d'écran

Étape 3: entre ton mot de passe de connexion

© Facebook/capture d'écran

Étape 4: le mail d'attente (plus ou moins longue)

© Facebook/capture d'écran

Une fois toutes ces démarches entreprises, Facebook t'envoie un mail t'indiquant de patienter en attendant qu'il compile toutes tes données dans un document.

Étape 5: suis le lien de téléchargement

© Facebook/capture d'écran

Avant de recevoir ce mail final contenant le lien pour télécharger ton archive, il faut t'armer de patience. En fonction de ta date d'inscription sur le réseau social et de ton activité plus ou moins intensive, tu dois compter entre deux minutes et trois heures. Finalement, tu reçois un fichier zip compressé contenant un tas de dossiers sur tes dates et heures de connexion, ta liste de contacts, tes amis, messages envoyés et reçus, photos, vidéos, participations à des événements... sans oublier tes centres d'intérêt publicitaires.

Déjà lu?