Aux États-Unis, une bourse d'études financée par le cannabis permet d'accéder à l'université

600 jeunes du comté de Pueblo, dans le Colorado, vont pouvoir entrer à l'université grâce à une bourse d´études financée par la marijuana. 

Un fonds universitaire financé exclusivement par le cannabis a en effet triplé depuis sa création en 2015, ce qui signifie qu'un nombre record d'étudiants de Pueblo pourront accéder à l'université grâce à une bourse d'études d'environ 2.000 dollars (1.600 euros).

Les Américains qui souhaitent aller à l'université doivent soit se servir de leur compte d'épargne, soit contracter des emprunts desquels ils restent prisonniers toute leur vie. Cependant, grâce aux taxes de la vente de cannabis, de plus en plus d'argent est versé dans ce fonds, ce qui permet d'alléger le fardeau financier des étudiants et des parents.

Pour un accès pour tous à l'université

La majorité de la bourse est financée grâce à une taxe d'accise de 3% prélevée par le comté sur la vente en gros de marijuana aux distributeurs. Cette taxe devrait augmenter d'1% chaque année pour aboutir à un plafond maximum de 5%.

"Si nous voulons changer le cours de Pueblo et que nous voulons faire en sorte que la ville soit aussi prospère économiquement que la métropole de Colorado Springs, nous devons nous assurer que tout le monde ait l'opportunité de faire des études universitaires", ont expliqué les autorités du comté.

La marijuana procure un avantage économique au comté

Selon une première étude menée par des chercheurs de l'Université d’état du Colorado à Pueblo, l'industrie de la marijuana procure un avantage économique au comté de Pueblo et ce, même en tenant compte des exigences des services de police et des services sociaux. Selon ce rapport, cet impact financier net dans la ville sera vraisemblablement de près de 100 millions de dollars d'ici 2021.

Ce même rapport a également découvert peu de preuves que la légalisation du cannabis avait provoqué des changements sociaux majeurs dans la ville. Aucune donnée ne permet d'affirmer que cette légalisation ait aboutit à une hausse de l'immigration et de la population de sans-abris dans le comté.

"La décision de légaliser le cannabis a eu un impact positif sur notre communauté", conclut Sal Pace, le commissaire du compté, fervent défenseur des avantages économiques de l'industrie du cannabis à Pueblo.

Lire aussi