Nouveau fail chez United Airlines: un chiot est mort après avoir passé plus de 3 heures dans le compartiment à bagages

Triste histoire pour cette famille américaine qui rentrait à la maison. En reliant Houston à New York, sur un vol United Airlines, ils ont découvert à l'atterrissage que leur chiot n'avait pas survécu au voyage. La faute à quoi? Le bouledogue français a dû rester dans le compartiment à bagages au-dessus des sièges.

United Airlines n'est définitivement pas l'amie des animaux. Rien qu'en 2017, 18 animaux ont été tués et 13 autres blessés sur ses vols, d'après un rapport du Department of Transportation (DOT) américain. Ce qui en fait la compagnie aérienne la plus meurtrière de États-Unis pour les animaux. On se souvient d'ailleurs encore de l'histoire de Simon, ce lapin géant décédé en avril dernier dans la soute à bagages sur un vol qui reliait Londres à Chicago.

Cette fois, c'est Kokito, un jeune bouledogue français, qui en a fait les frais ce lundi. Sa propriétaire, Catalina, raconte à BuzzFeed qu'elle devait rentrer avec ses deux enfants et Kokito à la maison à New York, après avoir rendu visite à son mari qui travaille à Houston. Mais après l'atterrissage de l'avion, la famille a constaté avec effroi que le chiot n'était plus en vie.

Dans le compartiment à bagages à main

Selon sa passagère voisine, la propriétaire voulait garder le chien sous son siège, il était d'ailleurs dans un petit sac de transport prévu à cet effet. Mais une hôtesse de l'air l'a forcée à le mettre dans le compartiment à bagages à main au-dessus de son siège. L'endroit n'est pas vraiment approprié pour un chiot, surtout pour un vol de trois heures et demie.

De son côté, United Airlines assume l'entière responsabilité et s’est excusée un peu plus tard en qualifiant l’incident de "tragique". Celui-ci "n’aurait pas dû arriver étant donné que les animaux domestiques ne doivent jamais être placés dans les compartiments à bagages à main", a-t-elle encore admis.

Une porte-parole de la compagnie, Maggie Schmerin, a ajouté qu'une une enquête a été ouverte et que la famille a été remboursée du prix des billets, y compris les 125 dollars (101 euros) de frais de voyage en cabine pour les animaux de compagnie.

Une affaire de plus qui ne va pas arranger la réputation de la compagnie...

Le petit Kokito avait même son propre compte Instagram

Déjà lu?