Le président d'un club grec se pointe sur le terrain avec un gun: championnat suspendu et l'homme recherché

Scène surréaliste en Grèce ce dimanche. Le PAOK Salonique devait absolument gagner son match contre l'AEK Athènes pour passer en tête de la première division grecque. À la fin du match, le PAOK inscrit le but de la victoire qui est rapidement annulé par l'arbitre. Le président du PAOK ne l'entendait pas de cette oreille et est monté sur le terrain...armé! Le match a été suspendu et ce lundi, le gouvernement grec a décidé de suspendu le championnat et de rechercher la fameux président. 

Dimanche, le PAOK Salonique affrontait l'AEK Athènes dans le cadre de la première division de football grecque. En jeu, une place de leader au championnat en cas de victoire du PAOK. Le match est tendu comme un string jusqu'à la toute fin de partie où le PAOK inscrit enfin le but de la victoire. Problème: l'arbitre annule le but à cause d'un hors-jeu. Le président du PAOK, Ivan Savvidis, n'est pas vraiment d'accord avec cette décision. Il monte donc sur le terrain armé de son gun personnel car il n'est pas du genre à faire les choses à moitié.

Finalement, l'arbitre de la rencontre cède sous la pression et finit par accorder le but au PAOK. Mais par contre, les joueurs d'Athènes ont refusé de reprendre le match, inquiets pour leur sécurité. Suite à cet incident, le gouvernement grec a décidé de prendre des mesures fortes.

Championnat suspendu

Ce lundi, le gouvernement grec a décidé de suspendre le championnat de football. "Nous avons décidé de suspendre le Championnat" a déclaré le secrétaire d'État aux Sports Giorgios Vasiliadis après une réunion gouvernementale d'urgence. "Les matchs ne reprendront pas tant qu'un nouveau cadre ne sera pas mis en place, convenu par tous" a-t-il conclu.

De son côté, la police grecque a annoncé être à la recherche d'Ivan Savvidis, le président du PAOK. "Dans le cadre de la procédure de flagrant délit, M. Savvidis sera arrêté s'il est localisé d'ici ce soir, à minuit" a indiqué une source policière à l'AFP. Si il n'est pas retrouvé d'ici là, Savvidis pourra ensuite être poursuivi en procédure normale. À noter qu'il n'est pas recherché ppour port d'armes puisqu'il détient une license. Il est par contre recherché "pour violation de la loi sportive".

Savvidis est dans de beaux draps vu qu'il a réussi l'exploit de se mettre toutes les autorités du pays à dos. Le ministre de l'Intérieur, Panos Skourletis, a d'ailleurs déclaré "qu'il n'y a pas à discuter, mais à prendre des mesures radicales. Les scènes que nous avons vues portent atteinte au football grec, il est inacceptable que quiconque entre sur le terrain avec un revolver."

Déjà lu?